HORIZON
Bonjour Invité ou Membre déjà fidèle Smile

Bienvenue sur le RPG Horizon. Nous espérons que tu t’y plairas. Prend bien la peine de tout lire, ceci n’est pas un simple forum de vampires et loup garou ! Non, il est bien plus subtile. Et pour les anti-fan de Twilight, ne prenez pas peur non plus ! Nous nous sommes inspirés de plusieurs films et ouvrages qui n’ont parfois aucun lien avec le phénomène du moment : Van Helsing, Underworld, Vampire Knight, Entretien avec un Vampire, etc…

Si tu es perdu, un sujet nommé « Guide du nouveau Joueur » te permettra d’y voir plus clair. Et de savoir dans quel ordre aborder toutes les informations.

En cas de soucis, une catégorie est ouverte aux invités pour poser des questions aux administrateurs. Il s’agit de la partie Questions/Suggestions dans la Catégorie Annonces.

Je pense que tout est dit ! Laisse toi tentez et rejoint nous Wink Nous ne mordons pas… Enfin… pas tous !



 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Sommeil troublé [Alex]

Aller en bas 
AuteurMessage
Leah Manning
    Maybe I can surprise You...

avatar

Messages : 427
Date d'inscription : 20/04/2009
Age : 30

You & Me
Race: LYCAN
Année Scolaire: 3eme Année

MessageSujet: Sommeil troublé [Alex]   Mar 9 Juin - 21:20

    Salle Commune, Batiment Moon, Samedi soir, 23h00

    Seule. Leah était seule. Assise sur un des canapé de la salle commune, elle zappait devant la télé depuis une bonne heure, en tentant de trouver un programme intéressant… en vain. Les programmes télévisés de nos jours étaient vraiment horrible : télé réalité, émission bidons, séries… Les séries, c’était peut-être les moins pires… si on ne comptait pas les série mélodramatique comme les feux de l’amour et les trucs du genre… En plus à 23h00… C’était vraiment pas l’heure pour les programmes intéressants. Au bout d’un moment, la jeune fille poussa un soupire et appuya sur le bouton OFF de la télécommande. Inutile… elle ne trouverait rien de bon… Ses yeux se mirent alors à observer autour d’elle, cette pièce spacieuse, gigantesque, habituellement noire de monde mais qui était pour le moment vide. Ils étaient tous à la chasse… Et comme toujours lorsque les lycans chassaient, Leah se retrouvait seule. Etant donné qu’elle n’était pas encore un loup à part entière. Remarquez, elle préférait ainsi : s’imaginer en train de gambader dans la forêt pour tuer des animaux… très peu pour elle !

    D’habitude, les autres soirs, il lui arrivait d’avoir de la compagnie. Car elle n’était pas la seule lycan encore humaine. Elle discutait alors avec des gens comme Zoey O’Neil, ou Logan Daiton. Mais même s’ils étaient comme elle, ils n’avaient pas grand chose en commun… du moins, au niveau des goûts et du caractère. Bref, si une discussion banale et polie suffisait en temps normal, elle finissait très vite par s’essouffler s’ils restaient trop longtemps ensemble. Ce soir là, la question ne se posait pas, puisque aucun des deux n’étaient là. Ils devaient probablement se trouver dans leur dortoir respectif. A moins qu’ils soient à l’extérieur. Horizon devait bien être la seule Ecole ou tout se passait majoritairement la nuit. Mieux valait ne pas avoir la phobie du noir…

    A présent que la télé était éteinte, la jeune femme poussa un soupire désespéré et se passa les mains sur le visage. Et maintenant ? Qu’allait-elle faire ? Inutile d’aller se coucher : elle n’était pas fatiguée et en plus, elle était certaine que les autres allaient faire un boucan du diable en rentrant de leur virée. A la télé, il n’y avait rien. Elle ne pouvait jouer au baby-foot avec quelqu’un puisqu’elle était seule… Il ne restait plus qu’une solution : lire ! Après avoir hésité un moment, elle prit son courage à deux mains et se leva du canapé plus que confortable. Il lui fallait aller dans sa chambre et trouver de la lecture. Le plus dure serait de choisir. Elle avait déjà eu le temps de tout lire depuis le jour de la rentrée. Elle allait donc devoir faire son choix parmi des ouvrages qu’elle avait déjà lu et relu. Une dizaine de minutes plus tard, la jeune femme avait arrêté son choix sur deux romans d’héroïc-fantasy. Mais là, elle beuga un moment, ne sachant vraiment pas qui était son favoris. Elle était en train de se redresser pour regarder sur une autre étagère lorsque son mouvement fit tomber un livre à terre. Les sourcils froncés devant sa maladresse, elle se baissa pour le ramasser et reconnut un bouquin qu’elle avait ‘piqué’ dans la bibliothèque de ses parents, juste avant de fuir le domicile familial. Elle l’avait totalement oublié. Et n’avait pas eu le temps de le lire. Il s’agissait d’archives de la famille remontant à plus de trois siècles auparavant. L’Histoire étant sa passion, Leah n’hésita pas plus longtemps ! Elle redescendit donc dans la salle commune avec cet énorme bouquin ancien, et s’installa sur le canapé, en position allongée.

    Salle Commune, Batiment Moon, Samedi soir, 00h00

    Leah était en train de dormir sur le canapé. Bien que les écrits soient passionnant, la fatigue avait fini par la rattraper, et sans même s’en rendre compte, ses yeux s’étaient fermés d’eux même. Et la voilà qui reposait, la tête contre l’accoudoir, le livre sur la poitrine et les mains sur le livre…
    Elle n’entendit même pas la porte de la salle s’ouvrir. Pas même le bruit de pas qui s’approchait. Elle ne sentit même pas une ombre se profilait juste à ses côtés, alors que tous les autres lycans étaient désormais entré de leur chasse. Elle ne savait pas non plus qu’elle n’allait pas tardé à être réveillée… et qu’elle allait se retrouver nez à nez avec l’objet de ses cauchemar. C’est pourtant ce qui arriva. Bien qu’elle n’ait pas réagis tout de suite, une voix sembla la tirer de son sommeil, et battant des paupières, elle reprit contact avec la réalité. Et la première chose qu’elle vit fut le visage d’Alexander Wilson…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alexander Wilson

avatar

Messages : 194
Date d'inscription : 07/06/2009
Age : 27
Localisation : Quelque part dans le bâtiment Moon, à moins que je ne sois allé faire une excursion du côté de chez les vampires.

You & Me
Race: Lycan
Année Scolaire: 3ème année

MessageSujet: Re: Sommeil troublé [Alex]   Mar 9 Juin - 21:46

Samedi soir. Alex était d'une humeur particulièrement joyeuse. L'idée de partir en chasse le rendait euphorique, un petit peu trop d'ailleurs. Lui qu'on avait l'habitude de voir renfermé, dans son coin, observant les autres, ce soir il était au milieu du groupe, discutant avec qui le voulait bien, et lançant des regards charmeurs à la plupart des femelles présentes. Bref, il était content et il esperait bien que cette soirée se terminerait comme il se doit, en compagnie d'une jolie fille. Il avait déjà repéré quelques proies et il avait l'impression qu'une en particulier était très réceptive, ce qui ne le rendait d'autant plus joyeux et souriant.
Quelques minutes plus tard, le voilà qui était en route avec les autres direction la fôret. C'était le moment le plus amusant de la semaine, surtout quand on voyait les nouveaux lycans chasser pour la première fois. C'était surtout un défouloir pour Alex qui ne pouvait pas vraiment laisser parler ses instincts animaux le reste du temps. Oui, c'était vraiment le moment qu'il appréciait, celui qui lui rappelait ses 379 années d'existence en temps que lycan.

__________________________________________________________
Quelques heures plus tard, bâtiment Moon.

Alex était rassasié. Il se sentait beaucoup moins euphorique, beaucoup plus calme. D'ailleurs, il avait quelque peu ignoré la fille qu'il avait repéré plus tôt, trop occupé à penser au bon lit douillet qui l'attendait sagement. Car si Alex ne dormait pas trop, il aimait bien faire une petite sieste après la chasse. Mais quelque chose lui disait qu'il y aurait certainement quelques partis de baby-foot à faire avant de pouvoir aller se reposer. Les samedis soirs étaient généralement animés au bâtiment Moon et Alex ne se gênait pas pour s'amuser avec les autres. Il avait beau être distant, il appréciait quand même les bons moments.
Seulement, apparemment ce soir personne n'était décidé à rester debout et à faire la bringue. Sans savoir réellement pourquoi la plupart des lycans allèrent directement dans leur dortoir, à croire qu'Alex les avait contaminer avec son histoire de sieste. Alex n'en fut finalement pas si surprit, ça arrivait parfois et comme la chasse avait été particulièrement réussie les lycans étaient tous exténués.

Alex s'était dirigé vers son propre dortoir sans se rendre compte que quelqu'un avait attendu dans la salle commune. Et puis, il entendit un lycan faire une remarque à un autre. Il tourna alors la tête et aperçu une silhouette fine à l'apparence frêle afaissée sur le canapé. Aussitôt il la reconnu. Leah Manning, la fille avec qui il ne cessait de se prendre la tête. Alex n'eut pas à réfléchir, ses pas le conduirent immédiatement jusqu'à la jeune femme. Il avait ce besoin impossible d'aller la déranger, d'aller lui faire remarquer qu'au lieu de s'entraîner elle dormait comme un bébé, pendant que les vrais lycans chassaient. Il savait que ce n'était pas de sa faute, qu'elle était obligée de rester ici puisqu'elle n'était pas encore un lycan à proprement parler mais il se rappelait qu'à son âge pendant que sa famille chassait, lui s'entraînait en pensant aux parties de chasse qui l'attendaient.
Sans prendre les moindres précautions pour ne pas la réveiller trop brusquement Alex s'arrêta juste en face d'elle, se pencha légèrement et la dominant de toute sa hauteur, prit la parole haut et fort, de sa voix grave et profonde qui la réveillerait sans hésitation.

« Et c'est supposé venir chasser avec nous dans peu de temps... » dit-il tout en la fixant d'un regard réprobateur. « Tu sais, je me demande sérieusement comment tu vas faire pour chasser. Tu ne serais même pas capable d'attraper un lapin. » dit-il, narquois.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Leah Manning
    Maybe I can surprise You...

avatar

Messages : 427
Date d'inscription : 20/04/2009
Age : 30

You & Me
Race: LYCAN
Année Scolaire: 3eme Année

MessageSujet: Re: Sommeil troublé [Alex]   Mer 10 Juin - 16:19

    Avant même qu’il n’ouvre la bouche pour prendre la parole, Leah sut qu’Alex n’allait pas dire une chose particulièrement gentille et amicale. C’était ainsi à chaque fois qu’ils se voyaient. Ce soir ne manquait pas à la règle. D’ailleurs, elle n’appréciait pas particulièrement être surprise dans une telle position. Déjà qu’il la traitait sans cesse de faible, s’il la surprenait en train de dormir, ça n’arrangeait pas les choses. Elle se redressa donc, pas rapidement, mais d’une façon assez efficace, de manière à ne pas abîmer son bouquin. Bouquin qu’elle entreprit de fermer et de poser à côté d’elle, à présent qu’elle était en position assise. Une fois fait, elle leva les yeux de nouveau vers Alex, se sentant déjà un peu moins inférieure, même s’il était toujours debout, et dix fois plus grand qu’elle. Qu’importe ! A ce jeu là, elle ne serait jamais à la hauteur. Face aux critiques habituelles, la jeune femme resta de marbre, et conserva un calme olympien. Elle songea même à lui adresser un sourire ironique pour lui montrer que la bave du crapaud n’atteignait pas la blanche colombe. Mais ce serait entrer dans son jeu. Au lieu de cela, elle répliqua :

    « Bonjour le réveil ! Difficile de ne pas faire de cauchemar après avoir vu une vision pareille ! »

    Des bruits derrière elle lui indiquèrent que les autres lycans étaient tous en train de se diriger vers les dortoirs pour aller se coucher. La chasse, ça creusait ! Enfin, d’après ce qu’elle avait pu entendre autour d’elle. Elle voulait bien les croire sur parole. Elle même, même si elle n’avait pas chassé, était totalement épuisée. La preuve il y a quelques secondes. Il ne lui restait plus qu’à rejoindre son dortoir, en priant pour ne pas que son entrevue avec Alex dure des plombes. Il finissait toujours par lui sortir le même baratin. A force, leur discussion tournait en rond. Ils ne réussissaient qu’à perdre leur temps. Elle ne pouvait cependant pas rester là sans rien faire. Se laisser taquiner n’était pas un trait de sa personnalité. Aussi, elle finit par ajouter :

    « En parlant de chasse et de lapin, j’avais espéré que tu te perdes en route ou que tu t’étouffes en mangeant une de ses ravissantes petites bêtes…Ca m’aurait fait des vacances ! »

    Un silence s’installa entre les deux ‘jeunes’ gens –même si jeune était relatif pour Alex… Leah avait encore du mal à croire que ce garçon si puéril ait plus de quatre siècles à son compte . Mais la jeune fille se doutait qu’Alex n’allait pas rester muet très longtemps. Il allait probablement passer à la contre attaque, ce que Leah prévoyait facilement. Mais avant qu’il ne puisse ouvrir la bouche, un craquement de parquet se fit entendre derrière eux et Leah se retourna d’un bon. Finalement, tout le monde n’était pas encore monté à l’étage. Bien qu’elle ne puisse voir le visage du garçon, elle devina son identité grâce à la carrure de celui-ci, se dessinant à contre jour. C’était un élève de troisième année qui avait cours avec eux. Sa voix grave s’éleva, prouvant qu’il les avait repéré :

    « Dis donc Alex, t’as pas bientôt fini d’embêter la gamine ?! A croire que tu n’as que ça à faire… »

    La gamine ?! Bon ok, Leah était la plus jeune. Elle ne faisait pas le poids face aux siècles que comptaient les deux lourdeaux. Mais quand même ! Des deux, c’était bien Alex le gamin non ? Il aurait pu passer son chemin en la voyant en train de dormir. Mais au lieu de cela, il était venu la réveiller pour l’embêter. Si c’était pas enfantin ça ? Et agaçant ! Elle ne se fit pas prier pour montrer son désaccord… et le fait qu’elle était vexée :

    " Hey ! La gamine t’entend je te signale, Matt ! Et elle sait se défendre toute seule ! "

    « Hum… »

    Il paraissait visiblement septique. Jetant un coup d’œil agacé à Alex, elle vit qu’il ne semblait pas plus convaincu que Matt. Le contraire l’aurait étonnée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alexander Wilson

avatar

Messages : 194
Date d'inscription : 07/06/2009
Age : 27
Localisation : Quelque part dans le bâtiment Moon, à moins que je ne sois allé faire une excursion du côté de chez les vampires.

You & Me
Race: Lycan
Année Scolaire: 3ème année

MessageSujet: Re: Sommeil troublé [Alex]   Mer 10 Juin - 17:08

« Bonjour le réveil ! Difficile de ne pas faire de cauchemar après avoir vu une vision pareille ! »

Alex ne prit par mal la remarque de la jeune femme. Au contraire, un léger sourire en coin s'afficha sur son visage. Il appréciait de voir que finalement elle n'était pas si faible que ça, la preuve elle ne s'enfuyait pas en courant, elle restait là à lui lancer des répliques piquantes sans perdre son sang-froid, du moins pour l'instant. Si Alex cherchait toujours à la pousser à bout c'était aussi pour cette raison. Il savait qu'elle avait un sacré caractère et il esperait lui prouver qu'avec un peu d'entraînement physique elle deviendrait une parfaite lycan. Seulement pour le moment elle s'entêtait à rester avachie sur le canapé pendant que les autres chassaient et il comptait bien lui en faire encore la remarque.

« En parlant de chasse et de lapin, j’avais espéré que tu te perdes en route ou que tu t’étouffes en mangeant une de ses ravissantes petites bêtes…Ca m’aurait fait des vacances ! »

Alex la regarda un instant pendant que le silence retombait entre eux. Il pouvait entendre les autres lycans entrer dans leurs dortoirs et il se demanda un instant ce qu'il faisait là à parler à une fille qui avait espéré sa disparition ou sa mort au lieu d'aller retrouver un bon lit douillet. Parfois il se demandait s'il n'avait pas un problème. Mais il préférait se dire que c'était pour la bonne cause. Il n'avait pas le droit de laisser Leah ainsi. Chaque fois qu'il la voyait il ne pouvait s'empêcher de penser qu'un de ces jours quelques vampires allaient s'attaquer à elle. Il devait reconnaître qu'elle était d'une extrême beauté, une de ces beautés naturelles qu'on croisait rarement dans cet institut. De plus, elle n'était pas encore un lycan au vrai sens du terme, et elle était surtout tellement fragile et sans défense qu'ils n'auraient aucun mal à lui faire tout et n'importe quoi. Bref, en conclusion Alex refusait de la laisser se pavaner dans les couloirs sans se muscler un peu ou apprendre quelques techniques de combat. Il était peut-être trop chevaleresque mais c'était ainsi.
Ouvrant la bouche, il s'apprêtait à répondre lorsqu'un de leur camarade s'approcha et les interrompit. Alex se retourna pour tomber sur Matt. Il ne savait pourquoi mais il était légèrement agacé qu'on vienne le déranger alors qu'il s'apprêtait à faire la morale à Leah, qu'il considérait un peu comme chasse-gardée. Il esperait devenir son mentor, et il n'appréciait pas vraiment qu'un autre lycan vienne fourrer son nez dans ses affaires. Mais en toute diplomatie il préféra ne rien dire, et Leah lui donna l'occasion de se taire en répondant elle-même qu'elle savait se défendre toute seule. Alex afficha alors un sourire moqueur et échangea un bref regard avec Matt. Apparemment ils étaient au moins d'accord pour dire que cette « gamine » se sur-estimait un peu trop.

« Tu vois c'est pour ça que j'embête la gamine » dit-il, reprenant les mots que Matt avait utilisé. « Je peux pas la laisser continuer de penser qu'elle peut réellement se défendre toute seule. » Il avait dit cela en prenant un air responsable, comme si ses 4 siècles d'existence lui donnaient le droit de faire la morale aux autres. De plus, il avait presque chuchoté, de sorte que les deux hommes discutaient comme si Leah n'était tout bonnement pas assise en face d'eux.

« Oui, bon... Ne la martyrise pas trop quand même hein ? »

« T'inquiète. » répondit Alex avec un sourire.

Matt lança un dernier regard à Leah puis disparu en compagnie du dernier groupe de lycan qui n'était pas encore allé se coucher. Maintenant qu'ils étaient seuls dans la pièce Alex décida de s'asseoir, certain que la conversation allait comme toujours, s'éterniser et qu'il faudrait au moins cinq minutes avant que ça ne dégénère vraiment et que Leah s'en aille en furie.

« Alors, qu'est-ce que tu lisais avant de t'endormir comme un bébé ? » demanda-t'il insistant bien sur le mot bébé.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Leah Manning
    Maybe I can surprise You...

avatar

Messages : 427
Date d'inscription : 20/04/2009
Age : 30

You & Me
Race: LYCAN
Année Scolaire: 3eme Année

MessageSujet: Re: Sommeil troublé [Alex]   Ven 12 Juin - 15:23

    Non seulement Alex semblait septique, mais il affichait aussi un sourire amusé qui mit les nerfs de Leah à dure épreuve. Elle était donc si amusante ? Bien, si elle les faisait rire, c’était toujours mieux que rien. Mais elle s’en sentait que plus vexée. Et ça, elle détestait ! Posant son bouquin à sa gauche pour ne pas l’abîmer, elle se leva ensuite d’un bond pour se retrouver un tant soit peu à la hauteur du jeune homme. Même si c’était toujours aussi impossible. Au moins, elle n’était plus qu’à une tête de lui à présent… a moitié de profil de manière à pouvoir voir à la fois Alex et Matt, elle s’apprêtait à répliquer qu’elle n’appréciait pas vraiment qu’on parle ainsi d’elle, comme si elle n’était pas là. Mais déjà le lycan sur le seuil de la pièce semblait faire une concession… en faveur de l’autre lycan bien entendu… Comme s’il allait la défendre ! Il aurait fallu un miracle pour cela. Il demanda juste à Alex de ne pas trop la martyriser et le sourire qu’afficha ce dernier en répondant ne lui disait rien qui vaille. Outrée, Leah regarda Matt partir. Alors qu’il lui lançait un dernier regard, elle afficha une expression qui montrait bien ce qu’elle pouvait ressentir à cet instant : Traite ! Il intervenait pour « l’aider » et au final, il repartait bredouille. C’est comme s’il n’était même pas venu au final ! Alex allait continuer son baratin, et indéniablement, ils allaient continuer leur dispute… Charmant… D’ailleurs… Alexander reprenait déjà la parole, et ses mots la firent grincer des dents. Déjà, il s’installait sur le canapé, et elle n’eut d’autre choix que de faire pareil… Remarquez, elle aurait pu prendre son livre, et partir sans un mot. Cela aurait limité les dégâts non ? Mais sans trop se l’expliquer, Leah finit par reposer ses fesses là où elles étaient quelques minutes auparavant. Elle fit la moue devant l’expression ‘t’endormir comme un bébé’ mais se dit qu’il valait mieux passer outre. Si déjà il essayait de faire la conversation… Autant en profiter. Elle prit donc une profonde inspiration avant de répondre :

    « C’est des archives familiales que j’ai trouvé chez moi… avant de partir. »

    Inutile de lui révéler qu’elle s’était enfuie de chez elle. Il n’avait pas à le savoir et cela ne l’intéresserait sûrement pas. Quoiqu’il en soit, Leah était heureuse d’avoir retrouvé ce livre. Elle allait probablement apprendre plein de choses sur sa famille, ou même sur les lycans en général. En étudiant son passé, peut-être qu’elle pourra comprendre son futur. Ce qu’elle allait devenir. Ce qu’elle allait faire. Même si l’échéance approchait, la jeune fille n’arrivait toujours pas à se faire à l’idée qu’elle allait devenir un loup. Cela lui ressemblait si peu. La question principale était surtout : est-ce que sa transformation allait la changer du tout au tout ? Tant mentalement que physiquement ? Ou allait-elle rester faible, mais avec des capacités qui la dépassaient… Si c’était le cas, elle ne survivrait probablement pas à sa première mutation. Cela arrivait parfois… que des humains ne supportent pas le gène lycan ,et meurt lors de leur première pleine lune. Sa vie allait peut-être finir plus tôt que prévue… Et cela lui faisait des frissons rien que d’y penser… Pourtant, elle refusait tout entraînement… pourquoi, me diriez-vous ? Et bien tout simplement parce qu’elle n’avait pas envie d’être différente de ce qu’elle était actuellement. Elle s’aimait telle qu’elle était, et trouvait ridicule de devoir se changer pour quelque chose… si elle le faisait, la future Leah ne serait pas la vraie Leah… compliqué comme raisonnement, non ?!

    « J’espérais trouver des choses intéressantes… qui pourrait m’aider. Mais la fatigue m’a rattrapé… »

    Elle marqua un temps de pause, hésitant quant à la manière d’agir. Devait-elle se montrer agressive ? Se défendre ? contre attaquer ? A vrai dire, elle ne savait jamais quoi faire lorsqu’il s’agissait d’Alex. Elle réagissait au feeling. Des fois, elle gardait donc son calme, alors que d’autres, elle devenait une véritable furie qui se débattait bec et ongles ! Pour une petite jeune femme comme elle, c’était parfois amusant à voir. Mais la force ne dépend pas de la taille… C’est bien connu. Adoptant une attitude ‘pacifique’, elle tourna son visage vers lui, et demanda d’un ton neutre :

    « La chasse s’est bien passé ? »

    Il arrivait parfois qu’il y ait quelques dérapages. Qu’un groupe de lycans croise des vampires. Techniquement, c’était interdit par le règlement. Mais les règles étaient faites pour être transgressées ! Elle préférait donc s’attarder sur ce sujet plutôt que sur celui de sa famille.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alexander Wilson

avatar

Messages : 194
Date d'inscription : 07/06/2009
Age : 27
Localisation : Quelque part dans le bâtiment Moon, à moins que je ne sois allé faire une excursion du côté de chez les vampires.

You & Me
Race: Lycan
Année Scolaire: 3ème année

MessageSujet: Re: Sommeil troublé [Alex]   Sam 13 Juin - 18:43

Alex s'était laissé tomber sur le canapé sans jeter le moindre coup d'oeil à Leah qui s'était levée quelques secondes plus tôt, prête à riposter. Matt était parti et Leah aurait pû en profiter pour s'en aller mais elle ne s'enfuit pas et alla même jusqu'à se rassoir à côté d'Alex. Ce dernier n'en fut pas surprit. Leah avait beau se mettre en colère assez souvent lorsqu'ils se croisaient, il s'était douté qu'elle ne s'en irait pas. Il ne pouvait en expliquer la raison, de même qu'il ne pouvait expliquer pourquoi ses pas l'avait mené jusqu'à Leah alors qu'il aurait pu rejoindre son dortoir comme les autres.
Toujours est-il que Leah s'assit à côté de lui et qu'elle lui répondit sans faire la moindre remarque à propos de son expression provocatrice. Alex posa son regard sur le canapé d'en face, préférant ne pas poser ses yeux sur le visage doux et pâle de la demoiselle au cas où ça lui donnerait l'envie de la provoquer de nouveau.

« C’est des archives familiales que j’ai trouvé chez moi… avant de partir. »
Alex ne trouva rien à dire. Il aurait pû s'interesser à ce que contenaient ses archives familiales mais il devait reconnaître que ça ne l'interessait pas vraiment. Il devait s'en doute s'agir du même type d'archives que celles qu'on trouvait dans le manoir de sa propre famille et c'était de loin le genre de choses qu'il fuyait. Il se rappelait avoir lu certains livres alors qu'il était encore humain, et la seule fois où il en avait ouvert un dans sa vie de lycan c'était simplement pour le lire à sa petite soeur qui posait beaucoup de questions sur le sujet. Mais même si il aimait lire, il avait l'impression de savoir déjà tout sur le sujet et il préférait se référer à ses 400 ans d'existence plutôt qu'à des livres datant de plusieurs siècles avant sa naissance.

Cependant, la suite remarque suivante rappela Alexander à l'ordre. Elle disait qu'elle avait espéré trouver des choses interessantes qui pourraient l'aider. L'aider pour quoi ? Pour sa transformation ? Alex hésita entre hurler de rire et la secouer pour qu'elle se réveille. Mais il se dit que finalement ce genre de comportement ne les menerait vraiment pas très loin. Or, au départ si il avait fait remarquer à Leah qu'elle devrait s'entraîner ce n'était pas pour occuper son temps en se disputant. Il était généralement le genre d'homme à ne pas chercher le conflit. Il avait simplement voulu la prévenir, la conseiller. Il ne s'y était apparemment pas pris de la bonne manière puisque ça n'avait pas plu à Leah. Peut-être avait-il plus parlé comme s'il donnait un ordre au lieu d'un conseil mais c'était dans sa façon d'agir. Il avait l'habitude d'être écouté, suivi, d'imposer le respect. Il n'avait pas voulu se retrouver dans une situation où chaque phrase était une provocation envers elle, il était tombé dans cette situation sans le vouloir. Alors il préféra ne pas hurler de rire, ne pas la secouer pour qu'elle se réveille et opta plutôt pour le « conseil » qu'il avait voulu donner au départ.
Il s'éclaircit la gorge et tourna la tête vers elle.

« Tu sais... J'ai bien compris que tu veux te débrouiller par toi-même mais je ne pense pas que tu trouveras ce que tu cherches dans des livres, aussi vieux et en miettes qu'ils soient. Ma propre famille dispose d'archives conséquentes et ce n'est pas grâce à l'un des livres qui s'y trouvent que j'ai survécut à ma première transformation. Tu peux demander à d'autres lycans si tu veux mais je ne crois pas que les livres t'aideront. » dit-il. « Encore une fois, un entraînement physique ne te ferait pas de mal. »

Il n'avait pu retenir un léger grognement, preuve de la lassitude qu'il ressentait à répéter pour la millième fois cette phrase. Il savait qu'elle n'aimerait pas qu'il le répète mais chaque fois qu'il posait ses yeux sur elle il se disait que s'il le souhaitait il pourrait la briser d'une seule gifle. Elle était tellement fragile... Et si cette caractéristique l'énervait elle l'attendrissait aussi. Sans cette apparence frêle et fragile il était persuadée que sa beauté ne serait pas la même.
Quant à sa force mentale il ne doutait pas qu'elle en avait. Elle résistait malgré ses « attaques » et persécutions et elle ne se laissait pas faire. Son sale caractère était un atout même si elle poussait parfois Alex à bout.

Son regard s'attarda sur le visage de la jeune femme et il l'observa quelques secondes, silencieux, attendant qu'elle réagisse à ce qu'il venait de dire.
Sa question le surprit légèrement. Il ne s'était pas attendu à ce qu'elle soit si pacifiste c'était certain, même si c'était exactement ce qu'il avait espéré. Il détourna le regard, le posant cette fois sur la porte menant à cette salle commune, guettant l'arrivée de quelqu'un alors qu'il savait que personne ne franchirait cette porte.

« Comme d'habitude. » dit-il en haussant légèrement des épaules. « Il a fallu gérer le petit nouveau mais sinon c'était parfait. Il y avait bien assez de bêtes pour tout le monde, c'est d'ailleurs pour ça qu'ils sont tous allés se coucher, ils ont assez mangé pour tenir toute la semaine. »

Et c'était justement le but de ces partis de chasse organisées par Horizon. Il fallait faire en sorte que les lycans se contrôlent durant la semaine et tiennent jusqu'au samedi.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Leah Manning
    Maybe I can surprise You...

avatar

Messages : 427
Date d'inscription : 20/04/2009
Age : 30

You & Me
Race: LYCAN
Année Scolaire: 3eme Année

MessageSujet: Re: Sommeil troublé [Alex]   Ven 19 Juin - 13:02

    Il était étrange de voir que les deux jeunes gens étaient à présent assis sur le canapé en train de faire la conversation alors que deux minutes plus tôt, ils se disputaient déjà, comme à leur habitude. Ils auraient pu continuer sur ce chemin, mais ils savaient tout deux jusqu’où ça les mènerait. A rien, en réalité. Et c’est pour cette raison que Leah avait préféré adopter un ton neutre pour lui répondre et faire la conversation. Il y a des fois où il fallait faire des efforts. Car si ce n’était pas vous, personne ne le faisait. Il fallait savoir mettre son orgueil de côté en premier aussi. Ce que Leah était en train de faire en ce moment. Elle n’appréciait pas particulièrement qu’on la traite de bébé, ou qu’on ne cesse de la critiquer parce qu’elle était faible. Qu’est-ce que ça pouvait leur faire de toute façon ? C’était sa vie, pas la leur ! Si jamais elle n’était pas assez puissante pour survivre à sa transformation, en quoi ça les regardait ? C’est à peine si les autres la connaissaient vraiment. En un an, on avait le temps de faire connaissance avec beaucoup de gens, mais peu devenaient de véritables amis et âmes sœurs qui se confient tout. Leah n’avait trouvé personne qui corresponde vraiment à ce critère. Elle espérait toutefois que cela allait changer. Rester seule, ce n’était pas toujours agréable.

    Alors que la jeune fille expliquait à Alex son désir de trouver des choses intéressantes dans les archives familiales, elle vit ce dernier réagir. Il ne prit pas tout de suite la parole, mais elle sut qu’il n’en pensait pas moins ! Mais zut, pourquoi avait-il fallu qu’elle parle d’une telle chose avec lui ? Une chose si personnelle avec quelqu’un qui n’arrêtait pas de la remettre en cause et se moquait d’elle ! Etait-elle sado maso ?! A croire que oui. C’est pour cette raison qu’avant même qu’il prenne la parole, Leah se crispa, les dents serrés, s’attendant déjà au reste de la conversation. Heureusement, elle ne le regardait pas. Dans le cas contraire, elle aurait eu bien du mal à se contenir. Ne venait-elle pas de décider qu’il fallait rester neutre dans leur comportement et discussion ? Si, il fallait donc qu’elle s’y tienne. Le lycan à côté d’elle se racla la gorge, et elle risqua un coup d’œil dans sa direction. Cela ne lui disait rien qui vaille.

    « Tu sais... J'ai bien compris que tu veux te débrouiller par toi-même mais je ne pense pas que tu trouveras ce que tu cherches dans des livres, aussi vieux et en miettes qu'ils soient. Ma propre famille dispose d'archives conséquentes et ce n'est pas grâce à l'un des livres qui s'y trouvent que j'ai survécut à ma première transformation. Tu peux demander à d'autres lycans si tu veux mais je ne crois pas que les livres t'aideront. » dit-il. « Encore une fois, un entraînement physique ne te ferait pas de mal. »

    Sa tirade arracha un soupire à la jeune femme. Combien de fois comptait-il lui répéter la même chose ? N’était-ce déjà pas une bonne chose qu’elle se renseigne sur son futur de manière théorique ? Pourquoi passer à la pratique alors qu’elle n’avait pas encore la force physique surhumaine qu’elle aurait plus tard ? C’était mettre la charrue avant les bœufs ! Elle s’entraînerait lorsqu’elle serait une vraie lycan… Si elle survivait à sa première transformation. Il fallait dans tous les cas qu’elle réponde à Alex et lui fasse comprendre qu’elle ne changerait de toute façon pas d’avis. Après avoir choisis soigneusement ses mots, elle dit :

    « Je connais la chanson à force, mais je ne pense pas que l’entraînement physique soit indispensable. J’ai longtemps discuté avec notre préfet Dorian, et il est de mon avis pour le moment. Et le jour où il faudra s’entraîner, il me le dira. Il sait de quoi il parle non ? Il a l’expérience et le poids des années avec lui. »

    Faire référence à Dorian Jefferson n’était peut-être pas une bonne chose mais au moins, cela lui permettait de rejeter la proposition d’Alex tout en bloc. Et puis, s’il fallait choisir entre deux coach pour s’entraîner, elle choisirait à coup sur Dorian. Car Alexander serait du genre à l’en faire baver, et ne la laisser tranquille que si elle atteignait le but qu’il lui avait donner. Un véritable bourreau de travail ! Sans façon, merci ! Qu’il aille trouver une autre victime. Il y avait d’autres filles descendantes de lycans. Pourquoi il n’allait pas les embêter elles ? Leah sentait le regard de son camarade sur elle, et elle tourna son visage vers lui pour l’observer à son tour. Mais c’était une mauvaise idée. Même s’il lui tapait sur les nerfs et qu’ils se criaient sans cesse dessus, il fallait se rendre à l’évidence : Alexander était vraiment séduisant. Un peu trop même. Et après une partie de chasse, c’était encore pire. Même s’il ne bougeait pas, Leah avait la curieuse impression d’être en alerte, consciente de tous les muscles du lycan. Il lui suffirait d’une pichenette pour qu’il la brise. Il était vraiment puissant, et des fois, Leah se demandait pourquoi elle continuait à se frotter à lui. C’était dangereux, et cela de deux façons !

    Finalement, elle aborda le thème de la chasse, histoire de faire un peu la discussion. Et même si parfois (et même souvent) cela la dégoûtait d’imaginer ses congénères dévorer de pauvres petites bêtes, elle était aussi curieuse. Il lui expliqua alors qu’à part le fait qu’ils avaient du s’occuper d’un petit nouveau, tout avait été parfait, et qu’ils seraient tous repus pour au moins la semaine ! Leah hésita entre un hochement de tête et une grimace. Mais finalement, l’organisation de la chasse était la meilleure chose à faire dans un bâtiment comme Horizon. La chasse était une chose vitale et indispensable pour les lycans ; Qu’ils aient réussis à créer une académie avec une forêt aussi énorme dans les environs relevait du miracle ! Et puis, pendant les loups garou allaient gambader dans les bois, ils ne cherchaient pas des noises aux vampires. Ou inversement. Car n’allez pas croire que les lycans étaient toujours ceux qui débutaient les conflits ! Oh non !C’était même la tendance contraire : les vampires étaient tellement arrogants et imbus d’eux même que c’est souvent leur haute opinion d’eux même qui les faisait ‘attaquer’ en premier. Leah ne détestait pas les vampires. Elle ne faisait que constater. Chaque race avait ses défauts. Si c’était l’arrogance pour les buveurs de sang, c’était l’imprévisibilité pour les lycans. Chacun sa bête noire !

    L’horloge murale sonna, indiquant aux occupants du salon qu’il était à présent 1h00. Pourquoi restait-elle ici aussi tard, avec Alex ? Bonne question ! D’ailleurs, elle avait un bon moyen pour la poser à ce dernier. Regardant l’horloge accrochée juste en face d’elle, Leah demanda, mi-figue, mi-raisin :

    « Et toi ? Tu n’as pas assez mangé pour ne pas avoir suivis le mouvement ? Ou la perspective de venir me critiquer a le mérite de te redonner de l’énergie ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alexander Wilson

avatar

Messages : 194
Date d'inscription : 07/06/2009
Age : 27
Localisation : Quelque part dans le bâtiment Moon, à moins que je ne sois allé faire une excursion du côté de chez les vampires.

You & Me
Race: Lycan
Année Scolaire: 3ème année

MessageSujet: Re: Sommeil troublé [Alex]   Sam 20 Juin - 20:19

Un soupire. Ce fut ainsi que réagit Leah en entendant les paroles d'Alex. Ce dernier était conscient de la lassitude qu'elle devait ressentir. Il était vrai qu'il répétait sans cesse les mêmes discours moralisateurs. Seulement elle n'avait pas l'air de comprendre qu'il ne s'arrêterait pas tant qu'elle ne comprendrait pas le message. Elle était tellement têtue! Et Alex ne savait pas si c'était un défaut ou une qualité. Mais en tout cas ça avait le don de l'énerver.
Cependant il resta très calme. Il s'était attendu à une réaction plus enflammée.

« Je connais la chanson à force, mais je ne pense pas que l’entraînement physique soit indispensable. J’ai longtemps discuté avec notre préfet Dorian, et il est de mon avis pour le moment. Et le jour où il faudra s’entraîner, il me le dira. Il sait de quoi il parle non ? Il a l’expérience et le poids des années avec lui. »

Entendre que l'entraînement physique n'était pas indispensable était déjà agaçant. Alexander avait des tas d'exemples à lui donner pour lui prouver que c'était justement indispensable. Que croyait-elle qu'elle pourrait faire si un vampire ou même un autre lycan l'attaquait ? Elle comptait lui faire les yeux doux peut-être ? Ou alors lui demander gentiment de ne pas lui faire de mal ? Alexander était certain que ça pourrait marcher, mais c'était seulement un avis personnel. Il connaissait assez les vampires pour savoir que rien ne les empêcherait de l'attaquer. Elle était tout bonnement inconsciente, trop naïve et Alexander avait bien envie de la secouer pour qu'elle devienne plus réaliste.
Mais ce qui lui fit perdre son calme fut certainement la partie concernant Dorian. Alexander et lui étaient amis seulement depuis quelques temps Alex avait du mal à ne pas se montrer agressif avec le préfet. Il n'appréciait pas que Dorian ait été choisi pour accompagner Leah lors de sa transformation et surtout il n'appréciait pas qu'elle lui fasse tellement confiance. Ce qui était incompréhensible c'était qu'elle écoute Dorian et pas Alex. Etait-ce parce-qu'il était préfet ? Alexander n'y comprenait rien et c'était exactement le genre de chose qui le mettait hors de lui. Alors entendre Leah dire que Dorian avait « l'expérience et le poids des années avec lui » et qu'il savait de quoi il parlait rendit Alex particulièrement furieux.

Un grognement s'échappa de sa bouche alors qu'il entendait ces mots. Le loup était constament présent en lui même quand il n'était pas transformé et c'était dans des moments comme ceux-là que ce côté animal ressortait particulièrement. Il fixa le canapé d'en face. Il n'aimait guère être à ce point dégradé, rabaissé, qu'on lui fasse remarquer que Dorian était plus expérimenter ou supérieur à lui. Il détestait cela. Son égo en prit un sacré coup, surtout venant d'elle allez savoir pourquoi. Il avait tellement essayé de l'aider, de lui faire comprendre ce dont elle avait besoin et comme si refuser de l'écouter ne suffisait pas elle se vantait maintenant d'en écouter un autre. C'était tout simplement la preuve qu'elle ne le respectait pas et qu'elle se fichait royalement de son avis. Hors Alex était un dominant. Il avait l'habitude d'être écouté voire suivit, même si il n'avait pas non plus le rang de préfet. Et surtout Alex était très fier, et il acceptait mal ce genre de réflexions. C'était exactement ce qu'il fallait faire pour le vexer.

« Oui, c'est vrai que notre préfet est le seul à avoir l'expérience et le poids des années avec lui. » dit-il d'un ton sarcastique.

Est-ce que ça se voyait tant que ça qu'il était blessé ? Alex détestait montrer ce genre de faiblesses, mais il était tellement agacé qu'il n'y avait même pas fait attention. Et de toute façon qu'est-ce ça faisait ? Elle n'écoutait pas ce qu'il disait de toute façon.

Il croisa un instant le regard de Leah qui continua sur le thème de la chasse. Elle ne se gêna pas pour le provoquer au passage. Alex la regarda fixement, ne sachant comment réagir. Il avait décidé quelques minutes plus tôt de garder une attitude calme et de ne pas s'énerver. Mais plus la discussion avançait plus il sentait qu'il perdait déjà le contrôle. Elle ne l'aidait pas. Elle ne loupait pas une occasion de lui montrer le mépris qu'elle avait pour lui. Ou bien n'était-ce pas du mépris ? En tout cas pour Alex peu importait ce que c'était. Il n'appréciait pas d'être rembarré constament, même si lui faisait exactement la même chose avec elle. C'était encore cette histoire d'habitude qu'il avait à dominer.

Alex resta silencieux. Il n'avait pas tellement envie que ça de la provoquer à son tour. Il savait comment cela allait terminer et il commençait à en être de moins en moins amusé. Alors que faire ? Il avait le choix entre lui demander pourquoi elle s'acharnait sur lui et s'en aller. Or il savait exactement pourquoi elle s'acharnait sur lui: parce-qu'il avait commencé par s'acharner sur elle. Et elle n'avait pas apprécié. Elle ne faisait que se défendre, non ?
Aussi, Alex la regarda toujours aussi fixement, immobile, tel une statue, silencieux, le regard profond.
Et puis au bout de quelques longues secondes il se leva, toujours de la même façon un peu nonchalante mais emplie de la force et de la puissance qu'il dégageait. Sans lui accorder un regard il resta face à elle, fixant ses yeux sur un point du canapé à quelques millimètres de sa tête.

« Je te laisse réviser pour ta transformation. Je suis certain que ça te sera très utile, et après tout ça vaut toujours mieux que mes conseils, hein ? » dit-il.

Il était évident qu'il n'en pensait pas un mot. Mais il n'avait pas envie de répéter la même scène encore une fois. Ils tournaient en rond, et surtout il y perdait beaucoup trop. Il se torturait pour rien, et il n'avait aucune raison de le faire. Après tout, si elle ne survivait pas, qu'est-ce que ça pouvait bien faire ? Ca arrivait de temps en temps et aucun lycan n'en était traumatisé. C'était ainsi. Et ce n'était pas la relation qu'ils entretenaient qui allait le pousser à s'inquiéter pour elle. Alors il n'avait aucune raison de se prendre la tête pour elle. Elle semblait gérer la situation, elle semblait être certaine que c'était le bon moyen d'y arriver, c'était son choix. C'était sa transformation, c'était sa vie, et il n'avait pas à s'en mêler, il avait saisi le message. Il fit volte face, prêt à quitter la pièce.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Leah Manning
    Maybe I can surprise You...

avatar

Messages : 427
Date d'inscription : 20/04/2009
Age : 30

You & Me
Race: LYCAN
Année Scolaire: 3eme Année

MessageSujet: Re: Sommeil troublé [Alex]   Mar 23 Juin - 13:28

    Leah finissait à peine sa phrase au sujet de son entraînement physique et des conseils de Dorian qu’Alex se mettait de nouveau à grogner. Décidément ! quelle place avait l’homme et quelle place avait l’animal ? A croire que dès qu’il lui parlait, c’était le loup qui refaisait surface. D’une certaine manière, cela aurait du effrayer Leah, pourtant, elle resta de marbre, simplement inquiète de ne pas savoir pour quelle raison il était de nouveau en colère. Ce n’était pas nouveau qu’elle refuse son entraînement, non ? Alors pourquoi agissait-il différemment de d’habitude ? Serait-ce à cause de Dorian ? Non, aux dernières nouvelles, les deux lycans étaient en très bon termes, d’autant qu’ils étaient tous les deux des dominants. Alors, qu’est-ce que c’était ? Ses yeux bruns se posèrent sur Alex, qui, lui fixait obstinément le canapé d’en face. Hum… C’est pas comme ça qu’elle allait comprendre quelque chose. Elle resta silencieuse cependant. S’il avait quelque chose à dire ou à lui reprocher, il allait finir par ouvrir la bouche tôt ou tard non ? Quand enfin il le fit, Leah resta immobile, prise de court. « Oui, c'est vrai que notre préfet est le seul à avoir l'expérience et le poids des années avec lui. » Il avait utilisé un ton sarcastique qui la surprit, d’autant qu’elle ne comprenait vraiment pas où il voulait en venir. Enfin, si, elle s’en doutait, mais c’était tellement puéril qu’elle doutait d’avoir bien entendu. Etait-il en train de lui reprocher d’écouter Dorian, plutôt que lui ? Etait-il vexé ? Ce serait la meilleure ! En quoi l’avis et le comportement de Leah pourrait le toucher, de toute manière ? Rah, les hommes et leur orgueil ! Et c’était encore pire lorsqu’ils étaient des lycans… Leah hésita entre rire et soupirer. Elle cherchait quelque chose à dire, à répondre, mais rien ne vint. Elle ne voyait vraiment pas comment agir. De toute façon, c’était trop tard à présent, non ? Le mal était fait. Et au fond, elle ne se sentait pas coupable de ce qu’elle avait dit, puisqu’elle le pensait. Dorian était le préfet, il incarnai l’autorité chez les lycans d’Horizon. Même s’il n’était pas le seul à être aussi âgé, et expérimenté, c’était lui qui avait été choisis pour contrôler tous les autres. Et aussi lui, qui avait été désigné pour l’accompagner lors de sa première mutation. Elle n’y était pour rien, c’était ainsi. Si Alex n’en était pas satisfait, il n’avait qu’à aller s’en plaindre à une plus haute autorité. Mais pourquoi le ferait-il après tout ? Même s’il n’arrêtait pas de la pousser à bout, de lui donner des conseils qu’elle jugeait improbable et inutile pour son cas à elle, ce qu’il voulait au fond, ce n’était pas être à ses côtés…. Si ? Dès que c’était le cas, ils se disputaient de toute façon. Il devrait donc être content de ne pas l’avoir sur le dos lors de sa première pleine lune ? C’était à ni rien comprendre… oh ! Et puis pourquoi cherchait-elle à le comprendre de toute manière ? qu’était-il pour elle ? A part un homme (séduisant certes) qui ne cessait de la tourmenter, de la critiquer et de se moquer d’elle ?

    La jeune femme croisa un instant son regard, mais ne put y déchiffrer quoique ce soit. Si elle avait abordé la chasse, c’était pour avoir un sujet un tant soit peu neutre sur lequel ils pouvaient converser. Mais au final, et c’était plus fort qu’elle, elle avait finis par émettre des sarcasmes à son encontre. Etait-elle en tord ? Peut-être !Mais d’habitude, Alexander ne se gênait pas pour faire la même chose de son côté. Et il ne se gênait pas non plus pour rétorquer avec encore plus d’acidité. Elle s’attendait à ce qu’il fasse de nouveau la même chose cette fois-ci… Mais non.. Il resta un moment silencieux et immobile, la fixant de son regard sombre. Un regard qu’elle ne réussit pas à soutenir, se détournant au bout de quelques secondes. Enfin, après un moment qui lui parut une éternité, il se leva d’un geste souple mais puissant, et elle le regarda sans comprendre. Mais qu’est-ce qu’il avait ? Quelle mouche l’avait piqué ? Ce n’était quand même pas à cause d’elle ou de ses paroles ? Elle avait fait bien pire par le passé, et il n’avait jamais réagi de cette manière ! Alors qu’est-ce qu’il avait ?

    « Je te laisse réviser pour ta transformation. Je suis certain que ça te sera très utile, et après tout ça vaut toujours mieux que mes conseils, hein ? »

    Sous le choc, Leah resta bouche bée pendant un moment, avant de se sentir ridicule. Déjà, il faisait volte face, prêt à quitter la pièce. Mais la jeune femme ne l’entendait pas de cette manière. Elle sentit la moutarde lui montait au nez, alors que l’impression qu’il était en train de tout lui mettre sur le dos la frappait en plein visage. Aussi, elle sauta du canapé et le rattrapa en posant une main sur son bras. Certes, elle ne faisait pas le poids face à lui. Elle pouvait très bien essayer de le faire se tourner vers elle, ce serait inutile, il était beaucoup trop fort. Elle tenta toutefois de le faire en s’exclamant :

    « Hey ! Minute papillon ! Je pourrai savoir ce qui t’arrives ? C’est toi qui est venue m’embêter tout à l’heure je te signale ! Et ce n’était pas pour me donner des conseils, alors arrête de jouer les martyres. Celle qui devrait se plaindre ici, c’est moi ! »

    Elle avait parlé presque en criant tout du long. A présent, elle avait le souffle saccadé alors qu’elle le fixait du regard, les yeux lançant des accusations muettes à son encontre. Oui, celle qui devrait se plaindre ici, c’était elle. Elle n’avait pas demandé à être sans cesse malade ! Elle n’avait pas demandé à avoir cette morphologie. Et surtout : elle n’avait pas demandée à être une lycan ! Si elle avait été une simple humaine, tout aurait été pour le mieux ! Au lieu de cela, elle vivait avec la certitude qu’elle ne pourrait peut-être pas survivre à sa première pleine lune. En sachant cela, comment pourrait-elle bien réagir ? Un entraînement physique ne servirait de toute façon à rien. Même si elle s’y était mise il y a un an, c’est à peine si elle aurait pris quelque grammes de muscles. C’était ainsi, elle était faite de cette façon et ne pouvait rien y faire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alexander Wilson

avatar

Messages : 194
Date d'inscription : 07/06/2009
Age : 27
Localisation : Quelque part dans le bâtiment Moon, à moins que je ne sois allé faire une excursion du côté de chez les vampires.

You & Me
Race: Lycan
Année Scolaire: 3ème année

MessageSujet: Re: Sommeil troublé [Alex]   Mar 23 Juin - 17:13

Alexander n'avait vraiment plus aucune envie de rester dans cette pièce. Si au départ il avait simplement voulu aider Leah, ça c'était ensuite transformé en challenge. Elle ne voulait pas de son aide ? Il avait tenté de la convaincre qu'elle en avait besoin. Mais ce soir il en avait marre. Elle n'avait cessé de le repousser et ça il pouvait comprendre. Mais qu'elle vienne le mettre chaque fois plus bas que terre et qu'elle se vante d'écouter un autre lycan c'était trop. Oui, Alex se comportait peut-être de façon très pueril, mais ça faisait partie de lui. Il ne supportait pas être dominé, être faible, être rabaissé. Il avait besoin d'être respecté. Or, elle ne le respectait pas. Elle se fichait royalement de lui et allez savoir pourquoi ça lui faisait tout de même quelque chose.
Cependant il n'allait pas aller pleurer dans son coin. Il s'en fichait. Il voulait simplement en finir avec elle, ne plus l'enquiquiner puisque c'était ce qu'elle voulait. Mais il se fichait qu'elle ne veuille pas de lui. Après tout qu'était-elle pour lui ? Rien. D'où la question qu'il se posait sans cesse: pourquoi s'acharner autant sur elle ? Il n'avait aucune raison de le faire, aucune raison d'avoir voulu l'aider. Il était simplement têtu, trop buté pour laisser tomber. Mais ce soir il était las.

Seulement, malgré son envie de s'en aller, Alex ne pu le faire. Leah venait de le rattraper et sa main se posa sur le bras du lycan dans une tentative de le faire arrêter. Bien sûr Alex aurait pû se défaire de cette emprise très facilement, il aurait même pu la repousser violemment s'il l'avait voulu. Mais il s'arrêta simplement à ce contact. Etait-ce parce-qu'il avait espéré qu'elle le retienne ? Ou alors parce-qu'il était vraiment sado-maso et qu'il cherchait le conflit ? Ou bien était-ce seulement parce-qu'elle avait la peau si douce que ce contact avait suffit à lui faire oublier sa colère une seconde. En tout cas, il stoppa sa marche et resta immobile avant de se tourner vers elle. Il la dominait de toute sa hauteur et pourtant elle ne se laissait pas démonter. Il avait toujours admiré cela chez elle.

« Hey ! Minute papillon ! Je pourrai savoir ce qui t’arrives ? C’est toi qui est venue m’embêter tout à l’heure je te signale ! Et ce n’était pas pour me donner des conseils, alors arrête de jouer les martyres. Celle qui devrait se plaindre ici, c’est moi ! »

Alex arqua un sourcil devant les paroles de Leah. Elle avait raison sur un point: c'était de lui-même qu'il était venu l'embêter. Pourquoi ? Il ne le savait pas lui même. Alors que dire, que répondre ? Il préféra ignorer ce passage là et se concentrer sur le reste. Elle voulait se plaindre ? Mais qu'elle le fasse! Elle allait se plaindre à qui ? A Dorian ? Au directeur ? Alexander n'en avait que faire. Au pire des cas les deux hommes lui interdirait d'approcher Leah et c'était justement ce qu'il avait décidé de faire ce soir. Alors quoi ? Elle allait se plaindre à ses amis lycans ? Alexander n'avait pas peur d'eux. Non franchement si elle voulait se plaindre à lui, qu'elle le fasse, il s'en fichait.

« Eh bien vas-y, plains-toi. » dit-il en haussant des épaules.

Son ton calme contrastait avec le ton qu'avait employé Leah. Elle avait presque crié et elle respirait de façon saccadée. Alex ne su s'il devait en être amusé. En réalité il se sentait décontenancé. Pourquoi l'avait-elle retenu ? Simplement pour se plaindre ? C'était peu probable. Alors quoi ? Elle avait repoussé le lycan quelques secondes plus tôt et ce à plusieurs reprises. Alex avait du mal à la suivre, sûrement autant de mal à la suivre qu'elle n'en avait pour le suivre à lui.

« Je peux savoir ce qui t'arrives à toi ? » dit-il réutilisant intentionellement les mêmes mots qu'elle. « Il y a à peine quelques secondes tu me répétais pour la quinzième fois que tu n'as pas besoin de mon aide. Et voilà que tu me retiens alors que j'allais justement m'en aller et te laisser tranquille. » fit-il remarquer. « Qu'est-ce que tu veux de moi au juste ? Que je t'écoute te plaindre ? Tu veux te plaindre de quoi hein ? De mon attitude ? »

Il était bien loin de penser qu'elle pensait plutôt au fait d'être faible et fragile et surtout du fait d'être une future lycan. Il ne pouvait imaginer que quelqu'un veuille réellement rester humain alors que sa nature était toute autre. Bien sûr, il pouvait comprendre qu'on ne veuille pas devenir un animal. Même lui regrettait parfois son côté le plus humain et c'est pour cette raison qu'il était ici. Mais l'animal faisait partie de lui et il n'imaginait pas qu'on puisse renier une partie de soi-même.

Est-ce qu'il devenait agressif ? Peut-être un peu. Mais il ne comptait pas s'en prendre à elle, non. Il perdait simplement son calme, de la même façon qu'elle le perdait en se mettant presque à crier sur lui. Il était face à elle, et la fixait intensément, tentant de trouver dans son regard la réponse à ses questions: pourquoi agissait-elle ainsi ? qu'est-ce qu'elle voulait de lui ? de quoi voulait-elle se plaindre ?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Leah Manning
    Maybe I can surprise You...

avatar

Messages : 427
Date d'inscription : 20/04/2009
Age : 30

You & Me
Race: LYCAN
Année Scolaire: 3eme Année

MessageSujet: Re: Sommeil troublé [Alex]   Mar 23 Juin - 21:14

    Premier bon point pour elle, Alex ne prit pas la fuite. Il aurait pu. Dégager son bras et se diriger vers la sortie aurait été très aisé pour lui. Mais il ne le fit pas. Cependant, cela ne voulait pas dire qu’il était enclin à être agréable par la suite. De toute manière, le pouvait-il vraiment après la façon dont Leah lui avait parlé ?! Elle en doutait, mais elle avait ressenti le besoin de l’arrêter pour lui dire ce qu’elle avait sur le cœur. Et cela faisait du bien. Bien entendu, elle n’avait pas tout dit. Il y avait des centaines de choses qui bouillaient en elle, attendant de s’échapper tôt ou tard. Le jour où cela arriverait, il faudrait s’attendre à une explosion plutôt dangereuse et inquiétante. Elle n’avait cependant pas envie de pleurer sur l’épaule de quiconque et surtout pas d’Alex. Il la traitait suffisamment comme un bébé et un être faible, elle n’allait pas lui donner une occasion de plus pour se moquer d’elle. Et le fait de ne pouvoir laisser sa peur, son chagrin et sa douleur éclatée la mettait sur les nerfs et faisait qu’elle se mettait rapidement en colère. C’était le cas ici. Et le comportement d’Alexander n’arrangeait rien. Sa phrase et haussement d’épaules faillirent avoir raison de l’état de Leah qui se força à rester un tant soit peu calme. Elle retira sa main du bras du lycan et ramena ses deux poignets derrière son dos, se sentant trembler de colère. Elle allait ouvrir la bouche pour répliquer, mais déjà il reprenait la parole, prenant les devants. Il lui retourna sa question, en posant même plein d’autres par la suite, et Leah fronça les sourcils à son tour. Qu’est-ce qu’elle attendait de lui ? Pourquoi elle voulait se plaindre, et de quoi ? Bonne question ! D’une certaine manière, Leah se sentit partagée entre différents sentiments. Tout d’abord, la colère, qu’elle ressentait déjà depuis quelques minutes à présent. Il osait lui poser de telle question, et d’une telle façon qu’elle s’en sentait vexé ! Elle n’attendait rien de lui ! Ou peut-être en attendait-elle trop, et c’était là tout le problème. Il était évident qu’il s’en fichait d’elle, non ? Rien que la façon dont il avait de se comporter avec elle, et ses dernières paroles suffisaient à le prouver. Alors pourquoi l’avait-elle arrêté ? Pourquoi continuait-elle à se disputer avec lui ? Cela ne valait même pas la peine puisqu’ils tournaient en rond…

    Aussi après être restée immobile, les yeux perdus dans le vague pendant un moment, Leah releva finalement la tête vers lui. Elle l’observa un moment, l’air faussement calme. Elle ne l’était pas du tout, mais visiblement, la colère ne rimait à rien et ça ne semblait pas l’intimider. Avait-elle seulement eu envie de l’intimider. Au bout d’un moment, un rire s’échappa de ses lèvres. Pas un rire de joie, ni un rire de moquerie. Pas plus qu’un rire jaune, mais il était plein d’autodérision.

    « Tu sais quoi… ? Je crois que t’as raison ! Je me demande pourquoi je tente de parler avec toi, puisque tu t’en fiches ! Tout ce qui t’intéresses, c’est d’avoir un joujoux sur lequel tu peux passer tes nerfs : se moquer de lui, le critiquer, le remettre en cause, sans que jamais il ne fasse la même chose en retour. Sauf que je ne me laisse pas faire, alors à force, ça t’énerve. Désolée donc de ne pas coller à ton idéal… je te laisse tranquille comme tu le désires. Et je te dis bon vent ! »

    La fin de sa tirade fut accompagnée d’un vaste geste du bras qu’elle fit passer juste sous le nez d’Alex. La conversation était terminée. Qu’il n’espère même plus lui adresser la parole un autre jour, que ce soit pour les cours ou pour autre chose. Et s’il voulait déjà aller se coucher, et bien elle allait faire de même. Elle se demandait même pourquoi elle était encore là. Et pourquoi elle était descendu dans cette salle pour lire. Elle aurait été milles fois mieux dans sa chambre, tranquille, dans son lit, loin des sarcasmes et de la mauvaise fois d’hommes comme Alexander !

    Sans lui accorder le moindre regard, elle se retourna et alla prendre le livre de sa famille qui était sur le canapé. Elle fit ensuite le tour du meuble de l’autre côté pour ne pas avoir à passer devant Alex, et elle se dirigea vers la sortie. Intérieurement, elle bouillait littéralement. Elle devait d’ailleurs serrer les dents pour ne pas grogner tout ce qui lui passait par la tête. Au lieu de cela, elle tenait fermement le gros bouquin contre sa poitrine et marchait d’un pas rapide. Génial ! Magnifique soirée ! Vraiment !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alexander Wilson

avatar

Messages : 194
Date d'inscription : 07/06/2009
Age : 27
Localisation : Quelque part dans le bâtiment Moon, à moins que je ne sois allé faire une excursion du côté de chez les vampires.

You & Me
Race: Lycan
Année Scolaire: 3ème année

MessageSujet: Re: Sommeil troublé [Alex]   Mer 24 Juin - 14:57

La réaction et surtout la réponse de Leah se fit attendre. Ses yeux se perdirent dans le vague et elle resta silencieuse un long moment, laissant Alex pantoit, incrédule. Il n'avait pas vraiment toute la nuit ou du moins il n'avait vraiment pas envie de rester là toute la nuit à attendre qu'elle se décide enfin à dire quelque chose. D'ailleurs, si elle ne revenait pas sur Terre d'une minute à l'autre il allait finir par s'en aller ou alors par s'énerver. Il sentait l'impatiente le guetter et pourtant cela ne faisait que quelques secondes qu'elle était partie sur la lune.
Finalement elle le regarda un instant, le visage emprunt d'un calme surprenant. Alex la fixa tout aussi calmement et attendit. Et la réaction finit par arriver: elle se mit à rire. A rire! Alex n'y comprenait rien, mais il comprenait de part la tonalité du rire que c'était un rire d'autodérision, et puis les paroles qui suivirent suffirent à ce qu'il comprenne.

« Tu sais quoi… ? Je crois que t’as raison ! Je me demande pourquoi je tente de parler avec toi, puisque tu t’en fiches ! Tout ce qui t’intéresses, c’est d’avoir un joujoux sur lequel tu peux passer tes nerfs : se moquer de lui, le critiquer, le remettre en cause, sans que jamais il ne fasse la même chose en retour. Sauf que je ne me laisse pas faire, alors à force, ça t’énerve. Désolée donc de ne pas coller à ton idéal… je te laisse tranquille comme tu le désires. Et je te dis bon vent ! »

Le geste du bras que fit Leah passa juste sous le nez d'Alexander. S'ils n'avaient pas été en train de régler leurs comptes il aurait certainement attrapé sa main au passage, tel un chien à qui vous passeriez un os devant le museau. Mais là ce n'était pas le moment de jouer. D'ailleurs, il n'en avait aucune envie. Tout ce qu'elle venait de dire... Alex resta abasourdi quelques secondes, assez longtemps en tout cas pour que Leah s'éloigne et qu'elle attrapa son livre. Elle disparu de l'autre côté de la pièce, et s'engouffra dans les escaliers.

Seul dans la salle commune, Alex resta stoïc. Il pensait à ce qu'elle venait de dire. C'est vrai qu'il avait été pénible avec elle. Il n'avait cessé de la harceler. Mais c'était pour son bien! Et quant à ce qu'elle pensait... Jamais il ne l'avait considéré comme un jouet. Bien sûr, cette situation l'avait amusé plus d'une fois. Voir une jeune femme si fragile se mettre en colère et vous remettre à votre place alors que vous auriez pu la briser d'une gifle c'était assez comique. Du moins ça l'avait été. Mais ce n'était pas pour autant qu'il avait décidé de faire d'elle son défouloir. Au départ il avait eut une idée très chevaleresque. Il avait voulu l'aider bon sang! Et c'était elle qui l'avait repoussé. Alors oui il aurait peut-être dû abandonner tout de suite mais il était têtu et surtout il n'abandonnait jamais, du moins il essayait. Si d'autres lycans se fichaient de voir Leah ne pas revenir vivante de sa première lune alors très bien! Mais lui ne voulait pas laisser cela arriver. Pourquoi ? Peut-être parce-qu'il s'était déjà attaché un peu à elle. Elle était si fragile. Et puis, peut-être que c'était simplement dans son éducation. Il ne connaissait pas la raison véritable qui expliquerait son comportement mais là n'était pas la question. Elle l'accusait à tort et à travers mais il pouvait lui retourner ses accusations.

Alex poussa un nouveau grognement. Il aurait dû laisser Leah aller dans sa chambre et rejoindre la sienne après. Seulement quelque chose l'en empêchait. Il devait la rattraper, il devait lui dire quelque chose, n'importe quoi. Alors quoi ? Elle allait vraiment l'ignorer et ne plus lui adresser la parole ? Il avait voulu faire la même une minute plus tôt mais le fait que ce soit elle qui le fasse changeait la donne. Lui n'avait pas été si sérieux, il le savait.
Il fit volte face et grimpa les escaliers en moins de temps qu'il n'en faut pour le dire.
En quelques secondes il avait atteint l'étage et il pouvait voir la silhouette fine de Leah à quelques mètres. En deux enjambées il la rattrapa, fit le tour de la jeune femme et se plaça devant elle.

« Tu sais quoi ? Tu te trompes sur un point. Cette situation n'a rien d'amusant pour moi. » dit-il la fixant et parlant d'une voix forte et claire. « Peut-être que j'ai été dur. Mais j'avais de bonnes intentions. Les autres se moquent peut-être de savoir si tu vas survivres ou pas, c'est leur choix. Moi je ne veux pas me dire plus tard que j'aurai dû essayer de t'aider. Alors peut-être que ça ne te plais pas mais ne me fais pas passer pour le méchant dans l'histoire. »

Une seconde passa sans qu'aucun bruit ne se fasse entendre et puis Alex reprit son speech.

« Après tout je n'ai rien fait de mal, à part si vouloir aider quelqu'un c'est mal. »

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Leah Manning
    Maybe I can surprise You...

avatar

Messages : 427
Date d'inscription : 20/04/2009
Age : 30

You & Me
Race: LYCAN
Année Scolaire: 3eme Année

MessageSujet: Re: Sommeil troublé [Alex]   Jeu 25 Juin - 20:23

    Leah monta les marches des escaliers rapidement, mais sans pour autant les monter quatre par quatre. Peu sportive qu’elle était, elle risquait encore de se casser la figure en faisant cela. Et avec un bouquin dans les bras, c’était difficile de pouvoir se rattraper sans s’aplatir le visage au sol. Donc, mauvaise idée que de courir dans ces trucs là. Elle arriva cependant rapidement à l’étage du dortoir. Malheureusement pour elle, il avait fallu que le directeur lui assigne la chambre la plus au fond du couloir ! Et bien merci ! Peut-être pensait-il qu’en marchant beaucoup elle allait être en meilleure forme… Moué. Peut-être, bref, tout ça pour dire que même en se dépêchant, elle n’allait pas y arriver tout de suite. Alors qu’elle passait devant les portes d’autres chambres, des bruits lui parvinrent sans qu’elle n’arrive à les identifier. Certains lycans parlaient, d’autres ronflaient. On entendait parfois la télé. Et parfois, c’était le silence complet. Leah avait la chance de ne partager sa chambre avec personne. Mais elle ne pensait pas que ce soit un traitement de faveur, bien au contraire. Visiblement tous les descendants de lycans et les level-E étaient dans son cas. Ils étaient traités comme des pestiférés. Pourtant, elle était sure que ce n’était pas le but des deux directeurs. Ils ne voulaient pas les mettre à part, mais c’était plus par mesure de sécurité qu’autres chose je suppose. Les level-E pour ne pas qu’ils mettent en danger les autres. Et les descendants… pour ne pas qu’ils soient en danger à cause des autres ! Amusant non ? Personnellement, Leah ne trouvait pas ça marrant du tout, d’autant qu’elle pouvait être une des victimes. Mais qu’importe, l’heure n’était pas à l’inquiétude, car déjà, des bruits de pas se firent entendre juste derrière elle.

    Les sourcils froncés, Leah s’apprêtait à se retourner vivement pour voir de qui il s’agissait. Mais Alex était bien rapide et il fut devant elle avant qu’elle n’amorce le moindre geste. La surprise se peignit sur le visage de la jeune femme, avant de disparaître pour laisser place à l’agacement. Quoi encore ? Ils allaient se rattraper encore longtemps comme ça ?! Ca ne les menait à rien de toute façon, alors pourquoi insistait-il autant ? N’avait-elle pas dit la vérité ? N’avait-elle pas raison ? Elle lui avait donné l’occasion de ne plus être embêtée par elle et voilà qu’il apparaissait de nouveau. Etait-il sado maso ? Elle commençait à avoir des doutes. Elle n’eut cependant pas le temps de se poser plus de question, car il prenait déjà la parole :

    « Tu sais quoi ? Tu te trompes sur un point. Cette situation n'a rien d'amusant pour moi. Peut-être que j'ai été dur. Mais j'avais de bonnes intentions. Les autres se moquent peut-être de savoir si tu vas survivre ou pas, c'est leur choix. Moi je ne veux pas me dire plus tard que j'aurai dû essayer de t'aider. Alors peut-être que ça ne te plais pas mais ne me fais pas passer pour le méchant dans l'histoire. »

    Il avait parlé un peu trop fort au goût de la jeune fille, et celle-ci jeta un coup d’œil autour d’elle pour être sure que personne n’avait entrebâillé la porte pour mieux écouter leur discussion. Voilà qu’elle devenait parano. De toute façon, elle savait très bien que les lycans n’avaient pas besoin d’ouvrir les portes pour entendre quoique ce soit. Leur ouïe était tellement développé qu’ils pourraient les entendre même avec la télé allumée juste à côté d’eux. Génial, ils avaient à présent un auditoire.

    « Après tout je n'ai rien fait de mal, à part si vouloir aider quelqu'un c'est mal. »
    Disait à présent Alex.

    Cela aurait du lui faire plaisir mais étrangement, ce fut l’effet inverse. Leah ne prit même pas le temps de réfléchir au sens des paroles du jeune homme, ni même à celui de ce qu’elle allait dire. Tout vint sans qu’elle ne puisse s’en empêcher :

    « Oh je vois ! C’est donc par pitié que tu t’occupes de moi. Par mauvaise conscience ?! S’il m’arrive quelque chose, tu t’en voudras de ne pas avoir joué les héros et les bons samaritains ? »

    Elle eut de nouveau un rire d’autodérision. Après tout, à quoi s’attendait-elle ? A ce qu’il ait des raisons inavouables à son sujet. Quelle idiote ! Quant à vouloir l’aider… S’il voulait vraiment l’aider, il arrêterait de la ramenait plus bas que terre à chaque fois qu’ils s’adressaient la parole. Il arrêterait de la critiquer et de se moquer d’elle ! Là, il ne l’aidait en rien, au contraire ! Il la rendait encore plus folle et inquiète qu’elle ne l’était déjà. Elle s’apprétait à ajouter tout cela à voix haute mais finit par refermer sa bouche. Inutile de crier, ni même de le dire. Ca servirait à quoi ? Serrant encore plus le livre contre sa poitrine (si c’était possible), elle fit un pas en avant pour continuer son chemin. Mais Alex était fermement campé devant elle, et il ne comptait pas la laisser passer. Elle eut beau tenter de s’écarter pour passer de l’autre côté, il était sans cesse devant son nez. Qu’il aille au diable ! Levant son nez vers lui, ses yeux passèrent de sa poitrine (qui était jute à hauteur de ses yeux) à son cou, puis son visage. Les pupilles de la jeune femme semblaient lui lançaient des éclairs, et c’est avec un élan de rage qu’elle s’exclama :

    « Laisse moi passer ! J’ai autre chose à faire qu’à tagiverser avec toi ! Je sais très bien que ça ne servira à rien. Tu es têtu comme une mule et arrogant comme pas deux ! Peu importe ce que je dis, tu ne changeras pas d’avis, et on tournera en rond. Alors laisse moi passer ! »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alexander Wilson

avatar

Messages : 194
Date d'inscription : 07/06/2009
Age : 27
Localisation : Quelque part dans le bâtiment Moon, à moins que je ne sois allé faire une excursion du côté de chez les vampires.

You & Me
Race: Lycan
Année Scolaire: 3ème année

MessageSujet: Re: Sommeil troublé [Alex]   Jeu 25 Juin - 21:00

La surprise pu se lire sur le visage de Leah. De toute apparence elle ne s'était pas attendue à ce qu'il la rattrape. Mais le fait était là: il l'avait fait. Et si Leah n'y comprenait rien, Alex était dans le même cas. Il aurait pu la laisser partir, il aurait dû le faire. Mais ça avait été plus fort que lui. Et s'il n'avait pas été si concentré sur Leah il se serait sûrement cogné la tête contre un mur histoire de se remettre les idées en place. Mais il se disait que Leah allait sûrement le prendre pour un fou s'il le faisait et il n'avait pas besoin de ça pour que Leah le déteste.

Quant à ce qu'il parle fort, Alex en était conscient. Il se doutait que la plupart des lycans avaient l'oreille tendue et pouvait entendre chaque détail de leur conversation. Mais que pouvait-il y faire ? De toute façon ici tout le monde savait tout sur tout le monde. Alors ça ne changerait rien. Les lycans savaient parfaitement qu'Alex harcelait Leah et que les deux personnes se disputaient sans cesse chaque fois qu'ils se croisaient, ce n'était pas nouveau. Et puis Alex se fichait royalement qu'on les entende, il n'avait rien à cacher, ou presque.

« Oh je vois ! C’est donc par pitié que tu t’occupes de moi. Par mauvaise conscience ?! S’il m’arrive quelque chose, tu t’en voudras de ne pas avoir joué les héros et les bons samaritains ? »

Alex la fixa tout en l'écoutant. Et il se demanda pourquoi elle était tant énervée par ce qu'il venait de dire. Elle aurait dû être contente d'entendre qu'il ne la considérait pas comme un jouet. Au lieu de ça elle s'agaçait parce-qu'il avait voulu l'aider. Mais pourquoi ? A l'entendre on aurait dit qu'elle s'était attendue à ce qu'il l'aide parce-qu'il était tombé sous son charme. Alex aurait bien voulu éclater de rire et lui faire comprendre qu'elle était stupide. Mais quelque chose au fond de lui lui disait qu'elle n'avait peut-être pas tort. Après tout allait-il de lui-même vers toutes les personnes qui avaient besoin d'aide ? Il était vrai qu'il aidait beaucoup les autres lycans mais il était allé rapidement vers Leah parce-qu'elle l'avait attiré. Pour autant, il ne comptait pas lui dire cela, elle aurait certainement été encore plus énervée vu l'état dans lequel elle était déjà.

« Peu importe la raison, le fait est que je veux t'aider, ça devrait te suffire. Qu'est-ce qu'il te faut de plus ? »

Le rire de Leah le laissa de marbre. Elle allait rire comme ça longtemps ? Parce-qu'elle avait l'air particulièrement folle lorsqu'elle se mettait à faire ça. Elle aurait presque fait peur à Alex, c'était dire. Mais elle faisait deux têtes de moins que le lycan et il devait même baisser la tête pour la regarder correctement.
La jeune femme tenta de passer. Mais Alex n'avait pas envie de la laisser partir. Il ne l'avait pas retenu pour qu'elle s'énerve encore plus. Chaque fois qu'elle essayait de passer il se décalait de manière à l'empêcher d'aller jusqu'à sa chambre.
Alors quoi ? Qu'est-ce qu'elle attendait de lui ? C'était la même question encore et toujours. Il voulait l'aider et ça ne lui allait pas, il voulait partir elle le retenait pour partir à son tour, il ne comprenait vraiment pas ce qu'il se passait. Mais lui-même avait adopté un comportement étrange.

« Laisse moi passer ! J’ai autre chose à faire qu’à tagiverser avec toi ! Je sais très bien que ça ne servira à rien. Tu es têtu comme une mule et arrogant comme pas deux ! Peu importe ce que je dis, tu ne changeras pas d’avis, et on tournera en rond. Alors laisse moi passer ! »

« C'est bizarre j'aurai pu dire exactement la même chose. » marmonna-il en retenant un nouveau grognement et en levant les yeux au ciel.

Il baissa de nouveau les yeux vers elle et ouvrit la bouche, prêt à se lancer dans un nouveau discours. Parfois il était un peu barbant quand il s'y mettait et quelque chose lui disait que ce n'était pas le moment de se lancer dans un nouveau speech. Leah allait finir par lui sauter dessus pour le frapper. En tout cas il n'eut pas le temps d'essayer qu'une porte s'ouvrait à la volée à la droite d'Alex. Le lycan se tourna aussitôt vers la porte et son regard tomba sur un lycan, un dominant, aussi grand qu'Alex et surtout à la carrure imposante.

« C'est pas que vos histoires de couple ne nous interesse pas mais j'aimerai bien dormir un peu. Alors si vous pouviez aller régler ça ailleurs... » dit-il d'une voix tout aussi forte que celle d'Alex de façon à ce que Leah et Alex comprennent bien le message.

Alex ignora purement et simplement Leah. Il toisa l'autre dominant quelques secondes, avec l'immobilité dont il faisait souvent preuve et puis finalement il se détourna du lycan et fixa le bout du couloir.

« On va aller plus loin. » dit-il.

En d'autres circonstances il aurait certainement peu apprécié qu'on l'interrompe. Mais il préférait ne pas agraver son cas auprès de Leah et il avait étrangement peu envie de se lancer dans un nouveau conflit ce soir. Aussi, il n'adressa plus un regard au lycan qu'ils avaient dérangé, attrapa Leah par la taille et la mit sur son épaule tel un sac à patate et se dirigea vers le fond du couloir. Il ne jeta aucun regard en arrière mais distingua un petit rire derrière lui. Peu lui importait.
Il avança un moment dans le long couloir, tenant fermement Leah qui semblait ne pas apprécier la situation. Elle était particulièrement légère et Alex n'avait aucune peine à avancer avec elle sur l'épaule. Très vite ils arrivèrent à destination. Alex ouvrit la porte de sa chambre, entra, referma la porte d'un pied et déposa finalement Leah à terre. Ils étaient enfin tranquille pour discuter et surtout Alex était dos à la porte de sorte qu'elle ne pouvait pas sortir tant qu'il n'avait pas décidé de la laisser passer.

« Je pense qu'on devrait arrêter de tourner en rond. Alors je t'écoute, dis-moi ce qui ne va pas dans le fait que je veuille t'aider. »

Elle avait dit que peu importe ce qu'elle dirait il ne changerait pas d'avis, eh bien il était prêt à lui montrer qu'elle avait tort. Car si il y avait bien un trait de caractère supérieur au fait qu'il soit têtu c'était bien de faire tout le contraire que ce dont on le croyait capable. Il prenait ça comme un défi.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Leah Manning
    Maybe I can surprise You...

avatar

Messages : 427
Date d'inscription : 20/04/2009
Age : 30

You & Me
Race: LYCAN
Année Scolaire: 3eme Année

MessageSujet: Re: Sommeil troublé [Alex]   Jeu 25 Juin - 21:44

    « Peu importe la raison, le fait est que je veux t'aider, ça devrait te suffire. Qu'est-ce qu'il te faut de plus ? »

    Euh… Bonne question ! En réalité, Leah ne pouvait pas répondre à cette question car elle n’en savait pas la réponse elle même. Et c’est ce qui la dérangeait le plus en réalité. Voilà pourquoi elle se mettait dans tous ses états, pourquoi elle passait du calme à la colère, et qu’elle le retenait pour ensuite s’enfuir à toute jambe. Elle détestait ce sentiment ! Car elle ne savait pas quoi faire, ni quoi dire, ni quoi ressentir ! Ressentir ? Allons bon ! Mieux valait ne pas aller sur ce terrain là, c’était bien trop dangereux, surtout avec un lycan comme Alex. Le genre Don Juan sur qui toutes les filles se jettent. Et bien, elle ne désirait pas figuré sur sa liste de conquête ! Jamais de la vie. Pour se donner contenance, elle n’eut cependant pas d’autres choix que de… rire de nouveau, et tenter de fuir… encore. Mais Alex ne l’entendait pas de cette oreille. Peu importe comment elle s’y prenait, elle n’arrivait pas à le dépasser pour continuer sa route. Il était tout le temps sur son passage, plus rapide que l’éclair. Pendant un moment, elle songea presque à se glisser par en dessous de son bras, mais ça aurait été un peu puéril. Et elle n’était plus une enfant ! C’est pour cette raison qu’elle lui demanda de se pousser, non sans le critiquer au passage. Comme elle s’y attendait, cela ne plut pas Alex qui poussa un grognement et dit :

    « C'est bizarre j'aurai pu dire exactement la même chose. »

    « Quoi ?!!!! Je- »

    Mais la jeune femme fut coupée dans son élan par le bruit d’une porte qu’on ouvre violemment. Surprise, elle ne put retenir un sursaut, et faillit même se tasser sur elle même en voyant le grand gaillard apparaître, l’allure impressionnante. Même Alex faisait femmelette à côté de lui. Hum… mieux valait ne pas lui chercher des noises, à celui là. Mais déjà le géant répliquait :

    « C'est pas que vos histoires de couple ne nous intéresse pas mais j'aimerai bien dormir un peu. Alors si vous pouviez aller régler ça ailleurs... »

    Doux Jesus ! Pensa Leah avant d’assimiler ce qu’il venait de dire. Histoire de couple ?! Mais il avait perdu la tête ! Bien malgré elle, Leah sentit le rouge lui monter aux joues, et elle lança un regard effrayé vers Alexander. Fort heureusement, il ne la regardait pas. Ouf ! Sinon, cela aurait été extrêmement embarrassant ! Le fait qu’il ne soit pas tourné vers elle lui donna des ailes, et elle s’entendit dire :

    « De quel couple tu parles ?!! On était seulement en train de – »


    « On va aller plus loin »

    Grrrr ! Ca devenait une habitude de toujours la couper dans son élan ou quoi ?! Et puis quoi ? Elle ne voulait pas aller plus loin. Leah réalisa soudain à quel point elle agissait et réfléchissait comme une gamine. On devait la trouver ridicule. Les autres lycans devaient bien se moquer d’elle, car, elle en était sure, tout le monde devait les entendre en ce moment. Elle même se trouvait pitoyable. Pourquoi agissait-elle ainsi ? On aurait dit une enfant gâtée, une blonde, avec 3 ans d’âge mentale. Elle se demandait encore pourquoi Alexander continuait la conversation. Elle ne put aller plus loin dans ses interrogations, car déjà, elle sentit ses jambes quitter le sol, et en moins de temps qu’il ne faut pour le dire, elle se retrouva pliée en deux sur l’épaule du lycan. Un cri s’échappa de sa bouche avant qu’elle ne se mette à se débattre. Non mais… qu’est-ce qu’il était en train de faire ?! Cet homme était vraiment un rustre ! Un rire derrière eux (ou en face d’elle d’une certaine façon ^^) se fit entendre, et elle ne se sentit que d’autant plus énervée. Et Alex qui la portait comme un sac à patate. Comme si elle ne posait qu’un kilo toute mouillée. Leah ne se laissa pas faire pour autant. Elle maugréa en lui donnant des coups dans le dos, le sermonnant de la laisser par terre. Tant bien que mal, elle tenait toujours son bouquin dans une main, et soufflait frénétiquement devant son visage pour écarter ses longs cheveux, histoire de voir quelque chose. Elle ne savait vraiment pas où il voulait en venir. Elle ne savait pas où il l’amenait, mais quelque chose lui disait que ça n’allait pas lui plaire. Et ce fut effectivement le cas. Ils arrivèrent dans la chambre d’Alex, ou ce dernier se décida enfin à la lâcher. Alors qu’elle reprenait contact avec le sol, Leah sentit sa tête lui tourner, sentant le sang affluer le temps de se remettre à l’endroit. Et lorsqu’elle réalisa où elle se trouvait, il était déjà trop tard, Alex avait refermé la porte derrière et s’y tenait fermement devant. Il avait vraiment perdu la tête. Oh mon dieu, pensa Leah en se passant une main sur le visage, les autres allaient faire des gorges chaudes avec tout ça ! Ils se disputaient dans le couloir, l’autre insinuaient qu’ils étaient en couple et les voilà tous les deux enfermés dans SA chambre ! C’était à en devenir dingue ! Passant des mains nerveuses dans ses cheveux pour les mettre en place, la jeune femme lança un regard assassin à Alex, qui ne semblait pas gêné le moins du monde. Pas étonnant, il n’était qu’un rustre ! Un loup ! Une bête même ! Comment pourrait-il comprendre !

    « Je pense qu'on devrait arrêter de tourner en rond. Alors je t'écoute, dis-moi ce qui ne va pas dans le fait que je veuille t'aider. »

    Voilà qu’il remettait ça. Il n’abandonnait donc jamais ?! Et puis quoi ! Que pouvait-elle faire à présent, il la maintenait enfermé ici jusqu’à ce qu’elle se décide à lui parler… Bien qu’elle s’était promis de ne plus agir comme une gamine quelques secondes auparavant, Leah jeta son bouquin sur le lit à sa droite et croisa les bras, une moue sur le visage. Cet homme était…. Grrrr ! Insupportable ! Comment avait-elle fait pour le supporter jusqu’à maintenant ! Elle était tellement en colère qu’elle ne voyait même pas ce qui l’entourait. C’est à peine si elle put dire que la chambre était rangé ou non. Son regard était posé sur Alexander, et après un instant où elle put reprendre un rythme cardiaque posé, elle répondit :

    « Ce qui ne va pas, c’est que je ne t’ai rien demandé ! Je n’ai pas besoin de ton aide. D’autant que tes solutions n’arrangent que toi ! »

    C’est vrai ça, mince ! C’était lui qui était venu vers elle, sans qu’elle ne lui ai rien demandé ! Il apparaît et agit comme un grand frère, comme SES grands frères ! Or, elle haïssaient ses grands frères à cause de leur reproche, de leur critique incessante. Alex ne le savait peut-être pas, mais il agissait exactement comme eux, et ça, elle ne le supportait pas ! Le pire était que… pfff ! Non mais à quoi elle pensait ! C’était totalement débile. Pourtant, elle ne put s’empêcher d’exprimer le fond de sa pensée :

    « Et puis d’ailleurs… tant qu’on y est ! Tu n’as pas déjà une brebis sous ton aile ? Que tu es en train d’aider ? Toujours en train de traîner avec Abigail, je me demande comment tu trouves encore du temps pour venir m’embêter avec tes soit disant conseils ! »

    Non mais elle avait vraiment perdue la tête elle aussi. Ca devait être le lieu qui la rendait ainsi. Parler d’Abigail alors que la situation était déjà bien assez houleuse. Elle devait vraiment être suicidaire….
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alexander Wilson

avatar

Messages : 194
Date d'inscription : 07/06/2009
Age : 27
Localisation : Quelque part dans le bâtiment Moon, à moins que je ne sois allé faire une excursion du côté de chez les vampires.

You & Me
Race: Lycan
Année Scolaire: 3ème année

MessageSujet: Re: Sommeil troublé [Alex]   Ven 26 Juin - 14:27

Spoiler:
 

Alex se doutait que Leah n'appréciait pas ce qu'il avait fait. Elle l'avait frappé tout le long du trajet dans le couloir jusqu'à cette chambre. Mais Alex l'avait ignoré. Ces coups, si on pouvait les nommer ainsi, il ne les avait presque pas senti. Maintenant qu'ils étaient dans la chambre elle n'avait de toute façon aucun moyen de sortir tant qu'Alex ne la libérerait pas. Et si cette situation rendait mal à l'aise Leah Alex, lui, n'en ressentait aucune gêne. Pourquoi aurait-il dû être gêné ? D'accord ils étaient seuls dans sa chambre mais qu'est-ce que ça faisait ? Ce n'était pas comme si ils étaient venus ici pour autre chose que pour se disputer.

Alex suivit des yeux le livre de la famille de Leah. Ce dernier avait valsé pour finalement attérir mollement sur le lit du lycan. Alex leva de nouveau les yeux vers Leah et croisa son regard furibond. Elle était encore plus énervée que ce qu'il avait pensé. Mais de toute façon il allait falloir qu'elle se calme. Elle était là pour qu'ils s'expliquent et Alex était plutôt têtu dans son genre. De plus, il se fichait bien de se faire punir pour avoir pris une élève d'Horizon en hôtage.

Il attendit qu'elle prenne enfin la parole. Et elle le fit plutôt rapidement, lui rappelant qu'elle n'avait pas demandé son aide et que de toute façon ses manières de faire ne l'arrangeait qu'à lui. Alex ne répondit pas. Qu'elle ait demandé son aide ou non ne changeait rien. Il avait décidé de lui-même de l'aider et il ne comprenait pas pourquoi elle refusait que quelqu'un l'aide. Elle aurait dû être contente, elle aurait dû en tirer profit. Mais au lieu de ça elle pleurnichait et se plaignait. Franchement il y avait plus mature comme comportement.

« Et puis d’ailleurs… tant qu’on y est ! Tu n’as pas déjà une brebis sous ton aile ? Que tu es en train d’aider ? Toujours en train de traîner avec Abigail, je me demande comment tu trouves encore du temps pour venir m’embêter avec tes soit disant conseils ! »

Alex arqua les sourcils. Hein ? C'était vraiment ce que signifiait à cet instant l'expression du visage du lycan. Il ne voyait vraiment pas pourquoi elle abordait ce sujet. Où était le rapport ? Franchement elle se perdait dans ses arguments. Et surtout, elle se comportait un peu étrangement. Alex mit quelques secondes à capter ce qui n'allait pas dans ses paroles. Et finalement il comprit. N'était-elle pas en train de se montrer jalouse d'Abigail ? Le ton qu'elle venait d'employer et son « Toujours en train de traîner avec Abigail » ne laissèrent aucun doute à Alex.
Et pourtant, il ne voyait pas pour quelle raison elle serait jalouse. Abigail et Alex ne partageaient qu'un lien amical et surtout ils se voyaient le plus souvent pour discuter d' Abigail et de ses recherches dans lesquelles Alex lui apportait son aide. Il n'y avait vraiment rien à jalouser! Et puis surtout, Leah se fichait tout bonnement d'Alexander, elle n'en avait rien à faire de lui, alors pourquoi serait-elle jalouse ? Tout ceci n'avait strictement aucun sens!

« Pourquoi est-ce que tu me parles d'Abigail ? » dit-il d'un ton un peu agressif. « Tu as un problème avec elle ? Parce-que figure toi qu'elle, au contraire de toi, ne repousses pas les gens qui veulent l'aider. Et surtout elle est beaucoup moins molle et bornée que toi. »

Son but n'était pas d'énerver plus encore Leah. Tout ce qu'il voulait c'était comprendre pourquoi Leah se mettait à parler d'Abigail alors qu'au départ il avait voulu centrer la conversation sur eux. Mais ce n'était peut-être pas la bonne manière à employer.

« De toute façon je ne vois pas où est le rapport. A part si tu considères que les seules personnes dignes de t'apporter leur aide sont celles qui ne jurent que par toi ? » dit-il, tentant réellement de comprendre où elle voulait en venir.

On aurait dit qu'elle attendait qu'il ne parle qu'à elle. D'où, de nouveau, cette idée selon laquelle elle serait jalouse. Alex secoua légèrement la tête, plus pour se remettre les idées en place qu'autre chose. Il était en train de prendre ses désirs pour la réalité. Et c'était très mauvais. Désirs ? Alex se concentra sur la jeune femme qui se tenait face à lui. Ce n'était pas le moment de se demander ce qui les lier tous les deux. Ou peut-être que si justement ?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Leah Manning
    Maybe I can surprise You...

avatar

Messages : 427
Date d'inscription : 20/04/2009
Age : 30

You & Me
Race: LYCAN
Année Scolaire: 3eme Année

MessageSujet: Re: Sommeil troublé [Alex]   Ven 26 Juin - 17:47

    Leah n’était pas vraiment en l’aise dans cette situation. Seule. Avec Alex. Dans sa chambre. Alors qu’il bloquait l’accès jusqu’à la sortie. Partie comme c’était, elle n’était pas prête de sortir. Tant pis pour la soirée tranquille. Ca avait commencé en dispute et ça finirait probablement de la même façon. D’ailleurs, elle le cherchait d’une certaine façon, vu le sujet qu’elle aborda par la suite. Elle était vraiment devenu folle, mais c’était probablement du au lieu où elle se trouvait. Soit Alex était inconscient des rumeurs et de la tension qui régnait à présent entre eux deux (c’est à dire, pire qu’avant !) ; soit il se moquait d’elle en la mettant dans une situation où elle n’avait d’autre choix que d’être mal à l’aise, se couvrant de ridicule. A présent qu’elle avait parlé d’Abigail, elle voulut revenir en arrière. Ce lycan allait finir par croire qu’elle était jalouse alors que c’était loin d’être le cas. Elle se fichait bien qu’il passe du temps avec elle. Il la laissait au moins tranquille durant ce laps de temps. Elle aurait du s’en réjouir. Alors pourquoi, malgré tout, elle sentait un pincement au cœur dès qu’elle les surprenait au loin ? Peut-être… qu’elle avait pitié pour Abi… non ! Ce n’était pas ça, il ne fallait pas se leurrer. Malgré tout, Leah repoussa les voix qui la narguaient dans son esprit, et se ferma, têtue. Elle s’efforça de conserver une expression neutre alors qu’Alexander, lui, fronçait les sourcils, lui confirmant qu’elle n’aurait pas du évoquer Abigail.

    « Pourquoi est-ce que tu me parles d'Abigail ? Tu as un problème avec elle ? Parce-que figure toi qu'elle, au contraire de toi, ne repousses pas les gens qui veulent l'aider. Et surtout elle est beaucoup moins molle et bornée que toi. »

    Si elle avait voulu passer à autre chose pour éviter d’empirer les choses, Leah du revoir ses priorités. Car ce que lui disait Alex n’était vraiment, vraiment pas… gentil. C’était surtout très vexant. Est-ce qu’il le faisait exprès ?Des fois, elle avait des doutes. Il pouvait se montrer tellement cruel parfois, et la seconde d’après il lui criait dessus en lui demandant pourquoi elle ne voulait pas de son aide. La réponse était pourtant simple non ? C’était pour éviter ce genre de remarques acides, et blessantes, d’autant plus blessantes qu’elles étaient parfois très vraies. Molle et bornée ? Que c’était charmant ! Il avait bien une piètre opinion d’elle… Elle était à présent à cours de mots. Et se demandait même si ça valait le coup de répondre à une telle chose. Mais déjà, il reprenait la parole :

    « De toute façon je ne vois pas où est le rapport. A part si tu considères que les seules personnes dignes de t'apporter leur aide sont celles qui ne jurent que par toi ? »

    Alors ça, c’était bas ! Par réflexe, la jeune femme se détourna, ne supportant plus de fixer Alex plus longtemps. Elle lui tourna délibérément le dos et fit mine d’observer ce qui l’entourait. En réalité, elle s’en fichait royalement, mais cela lui permit de respirer tranquillement pour ne pas perdre son calme. Elle nota le lit défait –ce qui ne l’étonna même pas -, le bureau contre le mur, ses affaires pas rangés. Malheureusement, elle ne pouvait pas jouer les muettes indéfiniment, étant donné qu’Alexander voulait tellement parler. Il ne la laisserait pas partir aussi facilement. Elle pesa donc le pour et le contre quant à ce qu’elle devrait dire :

    « T’as raison, il n’y a aucun rapport, je disais ça comme ça. Je pensais qu’avec une seule personne à aider, tu auras assez de travail pour t’occuper toute la journée ! J’avais visiblement tord. Quant à ne jurer que par moi… »


    Elle prit une profonde inspiration mais ne put empêcher les tremblements de son corps alors qu’elle sentait de nouveau la colère l’envahir. Ce qu’il lui avait dit était tout bonnement… méchant ! Et il espérait encore qu’elle accepte son aide sans broncher. C’était parfaitement improbable et illogique.

    « Tu…comment tu… pourquoi tu continues à vouloir m’aider hein ? Si tu me trouves molle et bornée ? Si tu me trouves égoïstes ? Pourquoi tu ne lâches pas l’affaire ! Et pourquoi tu ne cesses de me retourner toutes les questions que je te poses. Le principal n’est pas de savoir pourquoi je ne veux pas de ton aide, mais bien de savoir pourquoi tu tiens tant à m’aider alors que je ne le veux pas ! »

    Bien malgré elle, le ton était monté. Plus elle parlait, plus la jeune femme s’échauffait. Elle avait fini par lui faire de nouveau face, pour voir ses réactions en même temps qu’elle lui parlait. Il aurait pu tenter de la couper dans son discours qu’il n’aurait pas réussi. On ne pouvait plus l’arrêter à présent :

    « T’es lourd, tu le sais ça ?! A toujours reporter la faute sur les autres ! A faire de moi la ‘méchante’ ! La vérité, c’est que je veux pas de toi à mes côtés ! Je n’apprécies pas particulièrement qu’on m’insulte à longueur de journée en prétend ant que c’est pour mon bien ! »

    Leah avait à présent fait quelque pas en avant, emportée dans sa tirade. Bientôt, elle se retrouva à quelques centimètres d’Alex, et levant les yeux vers lui, elle continua à parler :

    « Et des mecs comme toi, j’en ai eu assez dans ma vie pour savoir qu’ils ne m’apportent que du malheur ! Marc et Julien étaient pareils ! Et Dieu sait comme je les déteste à présent ! »

    Leah se fichait à présent de ce qu’elle pouvait bien révéler. De toute manière, Alex ne comprendrait probablement pas qu’il s’agissait de ses deux frères. A force de ressasser le passé, et de s’exciter toute seule en parlant, Leah en était carrément venu à frapper le lycan qui était face à elle. Elle ne cherchait pas à lui faire du mal, elle n’y arriverait de toute façon pas ! C’était presque plus pour se défouler, et pour lui montrer à quel point il l’agaçait qu’elle lui martela le torse à coup de poing rageur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alexander Wilson

avatar

Messages : 194
Date d'inscription : 07/06/2009
Age : 27
Localisation : Quelque part dans le bâtiment Moon, à moins que je ne sois allé faire une excursion du côté de chez les vampires.

You & Me
Race: Lycan
Année Scolaire: 3ème année

MessageSujet: Re: Sommeil troublé [Alex]   Ven 26 Juin - 22:20

Alex n'avait pas fait attention à la dureté de ses paroles. C'était sûrement une des choses que Leah n'aimait pas chez lui: ce côté brusque et insensible. Seulement il n'était pas si insensible que ça. Lorsque Leah se détourna, il comprit qu'il l'avait certainement blessé. Et aussitôt une vague de remord l'envahit. Il la refoula du mieux qu'il pu et de toute façon Leah recommencait déjà à parler, l'attaquant à son tour aussi violemment certainement. Car elle avait raison du début à la fin.

« Tu…comment tu… pourquoi tu continues à vouloir m’aider hein ? Si tu me trouves molle et bornée ? Si tu me trouves égoïste ? Pourquoi tu ne lâches pas l’affaire ! Et pourquoi tu ne cesses de me retourner toutes les questions que je te poses. Le principal n’est pas de savoir pourquoi je ne veux pas de ton aide, mais bien de savoir pourquoi tu tiens tant à m’aider alors que je ne le veux pas ! »

Alex ne pu répondre à cela. D'abord parce-que Leah ne lui en laissa pas le temps mais surtout parce-qu'il ne savait pas quoi répondre. Pourquoi il tenait tant à l'aider alors qu'elle le repoussait et que de toute apparence il ne la supportait pas ? C'était à n'y rien comprendre et si Leah ne trouvait pas ça logique Alex pensait la même chose. Mais que pouvait-il y faire ? Il avait bien essayé de partir, de ne plus s'occuper d'elle mais elle l'avait rattrapé, et il avait compris lorsqu'elle était partie à son tour qu'il ne pouvait la laisser s'en aller. Etrangement il avait besoin d'elle à croire que cette relation lui plaisait. Et pourtant ils morflaient tous les deux et n'en retirait aucun amusement. Alors quoi ? Alex comprit qu'une autre raison était possible. Etait-il attaché à elle ? Il avait du mal à accepter d'être si sentimental mais que voulez-vous, le fait était là. Comment expliquer autrement qu'il ne pouvait la laisser mettre un terme à leur relation, si on pouvait parler de relation ?

« T’es lourd, tu le sais ça ?! [...] La vérité, c’est que je veux pas de toi à mes côtés ! »

Cette fois ce fut elle qui fut blessante. Oui, il le méritait. Oui, il avait tout fait pour que cette phrase arrive. Seulement sortant clairement de la bouche de Leah alors qu'elle le regardait bien directement dans les yeux était vraiment blessant. Lui qui commençait à se rendre compte qu'il était peut-être un peu attaché à cette jeune femme... Il réalisa qu'il était stupide, vraiment stupide! Que croyait-il hein ? Qu'elle allait lui dire qu'elle ressentait elle aussi que quelque chose d'autre que leurs disputes les unissait ? C'était à se rouler par terre. Alex se trouvait vraiment débile et il s'en voulu aussitôt d'avoir cru une seule seconde qu'il y avait autre chose entre eux. Mais en même temps il ne pouvait lutter contre cette soudaine prise de conscience. Bien sûr, il ne pensait pas qu'elle était aussi importante à ses yeux que sa petite soeur par exemple. Mais elle l'était bien plus que ses amis lycans, ou au moins autant.

« Et des mecs comme toi, j’en ai eu assez dans ma vie pour savoir qu’ils ne m’apportent que du malheur ! Marc et Julien étaient pareils ! Et Dieu sait comme je les déteste à présent ! »

Alex ne comprit pas grand chose à cette remarque. Il aurait bien aimé savoir qui étaient ces Marc et Julien ? Des anciennes conquêtes ? Alex serra des dents inconsciemment à cette seule pensée. Et réalisa aussitôt qu'il perdait la tête. Alors comme ça lui aussi se mettait à la jalousie maintenant ? C'était vraiment du n'importe quoi!
Et voilà que des légers coups de poings venaient le faire redescendre sur terre. Il baissa les yeux et tomba sur Leah qui semblait prise à une crise de folie. Alex fut partagé entre une soudaine envie de rire et un agacement profond. Alors comme ça elle le haïssait au point de le frapper ? Elle ne lui faisait pas mal bien sûr mais c'était le geste qui comptait.

Il resta quelques secondes immobile, la laissant se défouler. Elle semblait avoir besoin de faire sortir cette colère et Alex se demanda si ce n'était pas ça la clé: il fallait la pousser à bout pour qu'elle soit obligée de se battre et qu'elle s'entraîne. Il nota cette remarque dans un coin de son esprit et la mit de côté pour une prochaine fois. Il était inutile de la pousser à bout ce soir, elle allait finir par craquer.

Finalement, Alex décida d'agir. Il attrapa les deux poings de Leah et comme elle continuait à se débattre, il la força à reculer jusqu'à ce qu'elle se retrouve dos contre le mur opposé, coincée entre ce mur en question et Alex, qui la tenait fermement pour qu'elle cesse de bouger. Il avait besoin qu'elle l'écoute et surtout qu'elle se calme un peu. Il ne voulait pas qu'elle aille se jeter par la fenêtre après leur conversation, sinon où était l'interêt de vouloir l'aider ?

« Je ne sais pas qui sont ces Marc et Julien, mais je ne pense pas être comme eux. » dit-il. « Ecoute je... » il s'éclaircit la gorge. Ce qu'il allait dire lui coutait énormement et il était rare qu'il prononce ces mots là. C'était donc un effort considérable et il esperait qu'elle s'en rendrait compte. « Je suis désolé si je suis brusque et si parfois -ou plutôt souvent- je suis blessant. » Il la fixa tout en la tenant fermement. « Tu veux savoir pourquoi je continu à vouloir t'aider ? C'est parce-que d'une certaine manière tu me fais penser à Abigail. Pas celle-là non! » précisa-t-il en croisant le regard de Leah.

Il ne tenait pas à lui dire qu'Abigail était sa petite soeur. Après tout elle n'avait pas expliqué qui étaient Marc et Julien. Elle n'avait pas besoin de savoir qui elle était. Elle lui faisait penser à Abigail tout simplement parce-qu'il ressentait ce même besoin de l'aider à traverser la pire épreuve de la vie d'un lycan. Il avait cette même vision d'horreur chaque fois qu'il pensait à ce moment qui n'allait pas tarder à arriver. A supposer que Leah soit assez en forme pour survivre, allait-elle résister à la douleur ? Il ne pouvait s'imaginer la voir souffrir à ce point.

Il ne s'en était pas rendu compte mais il avait baissé d'un ton, et s'était mis à chuchoter. Leurs visages étaient particulièrement près l'un de l'autre, même si Leah était vraiment beaucoup plus petite qu'Alex. Ce dernier avait complètement immobilisé Leah et il se rendit compte seulement à cet instant de la proximité et de leur position. Il ne pu s'empêcher de laisser son esprit s'éloigner un peu de ce qui se passait réellement et il se perdit un instant dans les yeux noisettes de Leah.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Leah Manning
    Maybe I can surprise You...

avatar

Messages : 427
Date d'inscription : 20/04/2009
Age : 30

You & Me
Race: LYCAN
Année Scolaire: 3eme Année

MessageSujet: Re: Sommeil troublé [Alex]   Ven 26 Juin - 23:13

    Leah n’avait pas prévu d’agir ainsi, non. En réalité, elle s’étonnait même un peu toute seule. Et dire qu’elle avait voulu garder son calme ! La voilà en train de se défouler sur Alex, le frappant sans relâche sur la poitrine sans même que celui-ci ne cille. Comme elle s’en était doutait, ce qu’elle lui faisait ne lui donnait même pas envie de grimacer. Pour dire ! Tant pis ! Au moins se défoulait-elle. Mais dans un petit coin perfide de son esprit, il voit ne cessait de lui répéter qu’elle aurait bien aimé vouloir lui faire du mal. Physiquement au moins, pour compenser la peine qu’il lui faisait en lui parlant ainsi. Elle voulait faire la dure à cuire, mais elle échouait lamentablement. La preuve, leur dispute finissait en crise d’hystérie. Elle ne savait pas comment allait agir Alex à cela, mais Leah, elle, se faisait presque pitié toute seule. Pour un peu, elle se serait laissé glisser sur le sol, après l’avoir tapé de toute ses forces, jusqu’à épuisement.

    Elle n’eut toutefois pas le loisir de le faire, car au bout d’un certains temps, Alexander se décida enfin à bouger. Elle le vit bouger les bras, et elle recula d’un pas, effrayée. Elle savait qu’il n’oserait pas la frapper, mais elle avait peur tout de même. Avec lui, il fallait s’attendre à tout. Au lieu de quoi, il se contenta d’attraper ses poignets et fit un pas en avant, la forçant à faire un pas en arrière. Ils reculèrent ainsi jusqu’à se qu’elle se retrouve plaquée, dos contre le mur. En réalisant la situation, Leah sentit un frisson la parcourir, et elle leva un regard totalement déboussolé vers le lycan. Comment en étaient-ils arrivés là ?Elle avait encore moins de chance de fuir que précédemment… elle avait tout gagné avec sa crise ! Sans se faire d’illusion, la jeune femme tenta de se débattre pour libérer ses mains, mais l’emprise qu’avait l’homme sur elle l’empêcher de bouger d’un seule millimètre. Elle était totalement figée et ne pouvait rien faire d’autre que de le regarder et l’écouter. Car déjà, il prenait la parole :

    « Je ne sais pas qui sont ces Marc et Julien, mais je ne pense pas être comme eux. » Que pouvait-il en savoir ! Il l’avait dit lui même, ils ne savaient pas qui ils étaient ! Mais bien qu’il prétende le contraire, il leur ressemblait beaucoup. Peut-être pas physiquement (à part la carrure carré que tous les lycans arboraient) mais mentalement, c’était tout à fait ça. Et il était bien ironique de retrouver ses deux frères dans le cœur d’un dominant, au sein même d’Horizon. Et elle qui pensait s’être enfuie assez loin ! C’était comme si son passé l’avait rattrapé, bien malgré elle ! Malgré ses ressentiments, Leah ne dit rien, et resta muette. De toute manière, Alex semblait bien partie dans sa tirade. C’était son tour à présent, et elle ne pouvait donc que se taire et l’écouter. « Je suis désolé si je suis brusque et si parfois -ou plutôt souvent- je suis blessant. » Alors là… Leah s’attendait à tout, sauf à des excuses. Après tout, il s’agissait d’Alexander Wilson, ce lycan tellement arrogant et orgueilleux. Qui aurait pu croire qu’il s’abaisserait à de telles excuses… vis-à-vis d’une simple humaine de surcroît ! Une simple et faible humaine. Mais déjà il continuait : « Tu veux savoir pourquoi je continu à vouloir t'aider ? C'est parce-que d'une certaine manière tu me fais penser à Abigail. Pas celle-là non! » Alex semblait lire dans ses pensées… a moins qu’elle ne soit encore plus transparente qu’elle ne l’avait pensé. Car dès qu’il prononça le prénom d’Abigail, elle sentit le sang déserter son visage et les dents se serrer. N’avaient-ils pas déjà évoqué ce sujet épineux il y a quelques minutes de cela ? Mais Alex la détrompa rapidement, en disant qu’il ne s’agissait pas de celle-là. Celle-là, sous entendu, Abigail Cooper, la mordu d’Horizon. Bon soit… Mais cela ne l’avançait à rien. Elle ne savait pas de qui il parlait et donc où il voulait en venir. Bien qu’elle ne voulait pas entrer dans son jeu et poser des questions personnelles (de peur qu’il les lui retourne une nouvelle fois), Leah s’entendit tout de même demander :

    « Et qui est Abigail ? »

    Aucune réponse ne vint toutefois. Car alors qu’elle posait la question, Leah sembla enfin remarquer la… position dans laquelle ils se trouvaient. Elle était toujours plaquée contre le mur, les mains bloquées par celles d’Alex, qui lui, étaient tout proche d’elle, la tête penchée vers son visage, et sa voix se faisant de plus en plus silencieuse. C’était… très dangereux ! Et un peu trop enivrant au goût de Leah, qui ne put s’empêcher de trembler. Elle n’avait pas voulu en arriver là. A vrai dire, elle ne s’attendait pas à en arriver là tout court. Mais malgré tout, elle ne pouvait s’empêcher d’être comme hypnotisée par le regard qu’avait posé Alex sur elle. C’était comme si, durant une fraction de seconde, elle avait débranchée la fonction ‘Leah tête brûlée’ pour devenir… Leah, tout simplement.

    Si on lui avait dit qu’un jour, elle se laisserait charmer par Alexander Wilson, elle aurait ri au nez de cette personne. Et pourtant, c’est bien ce qui arrivait. Pour le moment. Et le pire, c’est qu’elle fut celle qui prit l’initiative. Qui l’eut cru ! Mais le visage tout proche du jeune homme semblait presque la narguer. Et sans même sans rendre compte, Leah se mit sur la pointe des pieds, et ferma les yeux, avant de rapprocher ses lèvres de celle du lycan. La suite fut pour le moins étrange. D’autant qu’elle était toujours prisonnière au niveau des poignets. Bien qu’il paraît aussi surpris qu’elle de son initiative au premier abord, Alex finit par répondre à son baiser. Très vite, l’étreinte devint plus fougueuse alors qu’ils ne faisaient que se frôler quelques secondes auparavant. On aurait dit que leur colère, leur désir, et leur frustration ressortait à cet instant précis et cela se ressentait dans leur baiser.

    Pourtant, ce fut Leah, qui, une fois encore prit l’initiative pour… rompre le contact. Alors même qu’elle avait poussé les évènements à devenir ainsi, elle recula brusquement, détournant son visage sur le côté en chuchotant :

    « Non… Non, Attends ! »

    Attendre quoi ! C’était elle qui l’avait voulu ! Certes, certes. Mais à présent, Leah semblait revenir sur terre. Et réalisait la ‘bêtise’ qu’elle venait de commettre. Elle…. Elle avait embrassé Alexander, ce bourreau qui ne semblait avoir de cesse que de la martyriser à longueur de journée. Que lui était-il passé par la tête ! Elle l’ignorait. Ou plutôt, elle le savait très bien, mais préférait l’ignorer. A présent, elle ne savait plus ou se mettre. Elle aurait bien voulu disparaître sous terre, mais elle était toujours prisonnière entre le mur et le corps d’Alex, dont il était difficile de s’écarter. Un long silence s’installa entre eux, lourd de tension. Et Leah ferma les yeux, la tête obstinément tournée sur sa gauche pour ne pas avoir à affronter l’expression du lycan. Au bout d’un moment, elle ne tint pu. Elle l’allait tout de même pas resté ainsi indéfiniment. Alex ne semblait pourtant ne rien vouloir faire. Elle dit par conséquent la première chose qui lui vint en tête, à savoir, la dernière question qu’elle avait posé avant de perdre l’esprit :

    « Qui est Abigail ? »

    Bien qu’elle soit curieuse, elle redoutait de savoir la vérité. Et s’il s’agissait d’une ex-conquête. Cela voudrait dire qu’elle n’était qu’un pis aller, comme disait souvent ses amies de lycée. Un bouche trou, un substitut. Et même si elle n’était pas une ex d’Alex… quelque chose lui disait qu’elle n’allait pas apprécier ce qu’il allait lui dire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alexander Wilson

avatar

Messages : 194
Date d'inscription : 07/06/2009
Age : 27
Localisation : Quelque part dans le bâtiment Moon, à moins que je ne sois allé faire une excursion du côté de chez les vampires.

You & Me
Race: Lycan
Année Scolaire: 3ème année

MessageSujet: Re: Sommeil troublé [Alex]   Sam 27 Juin - 12:12

Spoiler:
 

« Et qui est Abigail ? »

Cette question ne parvint pas entièrement jusqu'aux oreilles d'Alexander. Il était peut-être un lycan et donc il avait l'ouïe fine, mais en cet instant précis il était ailleurs. La proximité de leurs visages étaient bien trop destabilisante. Le regard d'Alex s'était perdu dans celui de la jeune femme qu'il avait bloqué contre le mur et si cette dernière attendait une réponse à sa question elle pouvait attendre longtemps.
Seulement apparemment Leah n'attendait pas réellement de réponses. Car sans qu'Alex ne puisse anticiper son mouvement, elle se mit sur la pointe des pieds et approcha son visage du sien. Alex ne bougea pas, surprit de la voir agir ainsi. Mais lorsque les lèvres de Leah se posèrent sur les siennes toute surprise disparu. Alex ne répondit plus de rien. Le baiser qui n'était au départ qu'un frolement de lèvres devint très vite beaucoup plus passionné et Alex plaqua les mains de Leah contre le mur de sorte à ce qu'il soit encore plus collé contre elle. Si l'initiative de la jeune femme l'avait surpris, là il n'y pensait plus du tout.

Mais Alex du revenir bien assez vite sur Terre. Car déjà Leah prenait une nouvelle initiative qui plu étrangement un peu moins au lycan. Elle détourna la tête et laissa échapper un « Non... Non, attends! ». Alex eut l'impression de tomber de quatres étages en s'écrasant lourdement sur le sol. La réalité le frappait en pleine face. Seulement il se fichait de la réalité. Il avait apprécié le moment, et même si ce n'était pas logique quand on pensait à tout ce qu'ils s'étaient dit en quelques minutes Alex s'en fichait un peu. Il n'avait pas envie de se poser de questions. Seulement, Leah si. Et Alex, encore une fois, ne comprit rien à la jeune femme. Elle était tellement bizarre! Elle avait juste dit précédemment qu'elle ne voulait pas de lui à ses côtés et finalement elle lui sautait dessus. C'était vraiment du n'importe quoi. Qu'est-ce qui n'allait pas chez elle ? Et qu'est-ce qui n'allait pas chez lui aussi ?

« Qui est Abigail ? »

Alex resta abassourdi. D'abord parce-qu'elle avait brusquement interrompu le baiser qu'ils avaient échangé et qu'il avait un peu de mal à se calmer. Ensuite et surtout, parce-qu'elle venait de poser une question étrange vu ce qu'il venait de se passer. Alex s'imaginait mal interrompre le baiser et dire « Qui sont Marc et Julien ? » mais il se dit que c'était certainement pour rompre le silence lourd de tensions qui s'était installé entre eux.
Leah avait gardé la tête tournée vers la gauche, et avait à présent fermé les yeux comme si elle faisait tout son possible pour ne pas regarder Alex. Ce dernier n'en fut pas vexé. Au contraire, ça l'arrangeait. Qui sait comment il aurait agit en posant de nouveau ses yeux sur le visage de Leah ?

Il finit par se décider à répondre et il relâcha les poignets de Leah. Il était inutile de continuer à la tenir immobile maintenant qu'elle avait arrêté de le frapper. De toute façon elle n'avait certainement plus aucune envie de le faire maintenant et elle était certainement trop destabilisée pour faire quoi que ce soit. Alex s'écarta alors, reculant de manière à ce que quelques centimètres séparent leurs deux corps. S'il voulait arrêter de penser à ce baiser enflammé il fallait déjà qu'il s'éloigne d'elle.

Quant à la réponse qu'il allait donner... Il était bien tenté de lui retourner sa question. Car si elle était curieuse, lui pouvait l'être également. Mais il préférait ne pas raviver la colère de Leah, même si il était fort probable qu'elle se ravive d'elle-même. Il finissait par la connaître.

« C'est ma petite soeur. » répondit-il, ne lachant pas Leah du regard.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Leah Manning
    Maybe I can surprise You...

avatar

Messages : 427
Date d'inscription : 20/04/2009
Age : 30

You & Me
Race: LYCAN
Année Scolaire: 3eme Année

MessageSujet: Re: Sommeil troublé [Alex]   Sam 27 Juin - 14:36

Spoiler:
 

    Bien que Leah ne regardait plus Alex, elle entendait encore les battements saccadés de son rythme cardiaque qui ne semblait pas vouloir se calmer. Elle s’efforça de se calmer, de respirer profondément, mais c’était bien difficile quand on était encore prisonnière de l’étreinte du lycan et que son odeur semblait envahir toute la pièce. C’était difficile de ne pas s’attarder sur ces petits détails. Heureusement pour elle, il ne s’énerva pas après qu’elle eut rompu le contact. Il aurait pu, et elle l’aurait compris. Son attitude était digne d’une allumeuse, mais elle n’avait pas voulu agir ainsi. C’est… c’était arrivé comme ça, sans qu’elle ne s’y attende, sans qu’elle s’en rende compte. D’un côté, elle aurait presque préféré qu’il lui crit dessus : qu’il lui demande ce qui lui était passé par la tête, l’insultant de folle ou d’allumeuse justement. Tout aurait été mieux que ce silence qui était à présent bien installé et semblait ne pas vouloir être brisé. Enfin, au bout de quelques minutes, de loooongues minutes, Alex relâcha les poignets de Leah qui les ramena automatiquement contre sa poitrine en se les frottant. Il ne lui avait pas fait mal, mais son étreinte avait été forte, et rester dans la même position pendant un long moment finissait par vous donner des crampes. Elle jeta un rapide coup d’œil au lycan avec de détourner de nouveau le regard car c’était en réalité une mauvaise idée. Il n’avait toujours rien dit. Il ne lui avait pas encore répondu à propos d’abigail, et la crampe à l’estomac qu’avait Leah commençait à se faire de plus en plus douloureuse. Il fallait qu’elle sache. A qui ressemblait-elle autant ? Peu importe sa réponse, elle savait que ça n’allait pas lui plaire, mais elle préférait au moins être fixé.

    « C'est ma petite soeur. »

    L’information prit du temps avant d’arriver jusqu’au cerveau de Leah. Mais lorsqu’elle comprit enfin ce qu’il voulait dire par là, elle eut l’impression de recevoir un seau d’eau glacée sur la tête. Sa petite sœur… Sa petite sœur ?!!!! Craignant d’avoir mal compris, elle tourna finalement la tête vers le lycan, qui la fixait sans rien dire. Visiblement il ne plaisantait pas. Et comme prévu, cette révélation ne fit pas plaisir à Leah, bien au contraire. Durant une fraction de secondes, elle fut tenter de se remettre à le frapper de toutes ses forces, mais bien pour lui faire mal cette fois-ci. Il la comparait à sa petite sœur ?! Et elle, comme une idiote, elle l’avait embrassé ! Non mais qu’est-ce qui lui passait par la tête ! Elle avait l’impression de mourir littéralement de honte. Elle aurait voulu se cacher, ou disparaître de la surface de la terre. Ou peut-être simplement, de sortir de cette chambre. Tout, plutôt que de rester ici, en ruminant ce qui venait de se passer et ce que cela signifiait ! au bout d’un moment, alors qu’elle cherchait une porte de sortie, elle ne put s’empêcher de le fixer droit dans les yeux en lui disant :

    « Alors… je ressemble à ta petite sœur…Et… Et ça t’arrivais souvent de l’embrasser comme ça ?! »

    C’était idiot ce qu’elle venait de dire, mais elle était tellement vexée et blessée dans son orgueil qu’elle n’avait pu s’empêcher de dire ce qui lui passait par la tête. Et puis, c’est elle qui avait pris l’initiative du baiser, alors comment lui en vouloir. Peut-être qu’il n’avait répondu uniquement pour la calmer. Ou simplement parce qu’il était en colère. Allez savoir. Mais dans tous les cas, ce n’était pas bon signe pour elle. Et la perspective qu’il la considère comme une petite sœur lui donnait envie de vomir. Elle eut d’ailleurs une grimace, avant de se détourner brusquement. Sans rien ajouter, elle s’écarta de lui et, en prenant soin de ne pas le toucher, elle le contourna pour se libérer du mur. Il ne fit rien pour l’en empêcher, et c’était mieux. Dans le cas contraire, elle aurait piqué une crise d’hystérie ! D’un pas rapide mais tremblant, elle se dirigea vers le lit, et s’empara d’un geste brusque du livre qu’elle avait laissé dessus. Sans même lui jeter un regard, elle finit par dire :

    « Je crois que je ferai mieux de partir… et… évites de m’adresser la parole la prochaine fois. Ca vaut mieux ! »

    Sans attendre de réponse, elle se dirigea vers la sortie, et ouvrit la porte en grand. Immédiatement, elle eut l’impression d’inspirer l’air frais et rassurant. Elle jeta un coup d’œil à droite et à gauche, comme pour s’assurer que personne ne la verrait sortir de cette chambre. Mais de toute manière, tout le monde l’avait entendu y entrer, alors pourquoi prendre cette peine.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alexander Wilson

avatar

Messages : 194
Date d'inscription : 07/06/2009
Age : 27
Localisation : Quelque part dans le bâtiment Moon, à moins que je ne sois allé faire une excursion du côté de chez les vampires.

You & Me
Race: Lycan
Année Scolaire: 3ème année

MessageSujet: Re: Sommeil troublé [Alex]   Sam 27 Juin - 15:48

Alex observa Leah. A son « C'est ma petite soeur » elle tourna brusquement le visage vers lui. Leurs regards se croisèrent et Alex pu lire dans ses yeux la colère qui surgissait de nouveau, ou bien était-ce la deception ? En tout cas Alex ne s'était pas attendu à une réaction si... mauvaise. Il s'était douté qu'elle allait s'énerver de nouveau, mais il ne comprenait pas vraiment pourquoi le fait qu'il lui dise qu'elle lui faisait penser à sa soeur l'énervait tant. Mais il n'eut pas besoin de poser la question.

« Alors… je ressemble à ta petite sœur…Et… Et ça t’arrivais souvent de l’embrasser comme ça ?! »

Alex resta muet sur le coup. Il comprenait enfin. Ainsi elle croyait qu'il la voyait vraiment comme une petite soeur ? Elle se trompait. Elle n'était pas une petite soeur pour lui, elle lui faisait penser à sa soeur. Et si Leah ne faisait pas la différence entre les deux, pour Alexander c'était très clair. Elles avaient en commun leur caractère bien trempé et leur détermination à suivre leurs propres idées. Abigail avait eu dans sa vie d'humaine un physique plus ou moins frêle comme Leah. Seulement sa soeur s'était entraînée et elle avait eu une forme physique beaucoup plus propice à une transformation en loup. Et la comparaison s'arrêtait là. Quant à ce qu'il ressentait pour les deux femmes... La seule chose qu'il ressentait à la fois pour les deux était une inquiétude quasi omniprésente. Sinon, là aussi la comparaison s'arrêtait là. Ce qui l'unissait à sa soeur était strictement fraternel et il savait qu'avec Leah ce n'était pas pareil. Le meilleur exemple qu'il pouvait donner était ce baiser échangé quelques minutes plus tôt. La seule idée d'embrasser sa soeur le répugnait au plus au point. Quant à embrasser Leah... c'était plutôt le contraire.
Mais que dire ? Que faire ? Leah semblait tellement écoeuré, décue.

« Ne sois pas stupide... » dit-il à voix basse.

Il était incapable de dire autre chose. Il aurait dû lui expliquer que ce n'était pas la même chose. Qu'il ne la voyait pas comme une soeur. Mais il refusait de le faire. Elle avait eu un comportement tellement incompréhensible. A quoi jouait-elle ? Si elle l'avait accusé de jouer avec elle un peu plus tôt là il aurait pu lui retourner l'accusation. Mais il était vraiment incapable de dire quoi que ce soit.
Alors quand elle se dirigea vers le lit et qu'elle ramassa son livre Alex ne l'interrompit pas. Elle se dirigea vers la sortie et il ne s'opposa même pas à ce qu'elle s'en aille. Il avait voulu qu'ils discutent et ils l'avaient fait, en quelque sorte. Elle avait été blessante, lui aussi, il s'était excusé et ça les avait mené à cette erreur monumentale. Mais après tout c'était elle qui avait commencé! Et Alex était partagé entre l'envie de la retenir et une colère qui grandissait à chaque seconde. Elle avait tout gâché. Et surtout, elle se vexait pour rien! Elle avait mal saisi son message et surtout, malgré les excuses d'Alex elle refusait quand même de lui reparler un jour. Alex pensa alors qu'il aurait mieux fait de ne pas s'excuser. Ca avait été un effort monumental de sa part et ça n'avait servit à rien.

« Je crois que je ferai mieux de partir… et… évites de m’adresser la parole la prochaine fois. Ca vaut mieux ! »

Leah ouvrit la porte et sortit. Alex se tourna vers elle et la regarda partir, laissant échapper un: « La prochaine fois évites de m'allumer ».

Lorsqu'elle eut disparu dans le couloir, Alex rentra dans sa chambre. Un grognement s'échappa de sa bouche, indicateur de la colère et de la frustration qui l'avaient envahi. Il claqua la porte et se laissa tomber sur son lit. La nuit allait être longue.


FIN

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Sommeil troublé [Alex]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Sommeil troublé [Alex]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Harper serait-il un pyromane amoureux, troublé sous un certain charme?
» Danse ta vie vie, danse [Alex]
» Aprés Michaelle Jean à Ottawa voila Carl-Alex Ridoré à Friboug
» Alex Larsen, nouvo minis Lasante fè bèl figi devan OAS.
» Les droits pour Alex Kovalev disponible

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HORIZON :: -- Le Bâtiment Moon -- :: La salle commune-
Sauter vers: